fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Drabble n°3 sur les cinq sens_La sourde oreille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 30
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Drabble n°3 sur les cinq sens_La sourde oreille   Sam 2 Avr - 10:38

La sourde oreille
26/03/05
Par la Halfeline


Tu nous as charmés toute la soirée avec ta voix. Tu nous as fait oublier les trombes de neige au-dehors, et la bise contre les fenêtres, en nous interprétant quelques chansons d’hiver. Tu t’appliquais, cela se voyait, devant ton public d’aînés. Tu étais ravi d’être le centre d’attention à quelques moments, et nous l’étions aussi lorsque les notes claires s’échappaient de ta gorge pour teinter à nos fines oreilles. Et puis, tard dans la nuit, la soirée a fini par se terminer. Frodon et Sam ont gagné leur chambre, et nous la nôtre, enfin, celle que nous avons l’habitude d’occuper lorsque nous sommes invités à Cul-de-sac. Comme à l’accoutumée, tu as fini dans mon lit malgré les deux couches disponibles. Comme à l’accoutumée, tu t’es glissé dans mes câlins et laissé bercer.
Mais ensuite, tes gémissements m’ont réveillé. J’ai d’abord cru que tu souffrais, que tu avais besoin de mon aide. Mais ça n’est pas pour cette raison que tes doigts étaient crispés sur ma chemise de nuit, je l’ai compris en allumant la chandelle. Ton front était en sueur, tes traits malades, mais tu dormais pleinement. L’une de tes mains serrait le tissu sur mon torse ; tes jambes étaient enroulées autour de l’une des miennes, y pressant une chaleur gonflée gênante. J’eus tout d’abord un léger choc, réalisant combien tu avais grandi sans que je ne le voie. Il me semblait qu’il y avait quelques temps de cela seulement que je te regardais dormir dans ton lit à barreaux de bois. Et à présent, tes vagissements étaient remplacés par des geignements, indubitablement voluptueux, tandis que je te surprenais dans l’un de ces rêves secrets qui tourmentent les jeunes Hobbits dans leur sommeil.
De mon côté, d’ailleurs, en jeune Hobbit comme les autres, ces sons m’excitaient malgré moi, je dois le reconnaître. Je voulais me dégager de ton emprise fiévreuse, de la dureté contre ma cuisse qui me faisait répondre sans que je n’y puisse rien.
Mais encore, tout cela eût pu être supportable si tu n’avais pas lâché deux syllabes qui me glacèrent le sang au milieu de tes halètements épris. Celles de mon prénom. Je suis resté pétrifié. J’avais dû mal entendre. Et pourtant tu as recommencé, encore… et encore. Etait-ce de moi dont tu rêvais, si ardent dans ta longue chemise blanche ? Au bout de plusieurs de ces gémissements bien trop érotiques, j’ai hésité à me jeter sur toi pour te rejoindre dans ton songe. Mais je me suis aussitôt mordu le poing. Tout désirable que tu étais, et tout aimant que j’étais, vingt-trois ans, ce n’était pas tout à fait un âge pour cela, encore moins s’il s’agissait de son cousin, presque sorti des années d’irresponsabilité.
J’ai donc attendu que l’orage se passe, sans bouger, écoutant les bruits du désir et du plaisir bouillonner en toi, dans ton petit corps si jeune et encore innocent, me contentant de te répondre muettement, avec les répliques de mon corps, une étreinte... J’ai attendu que tes cuisses se serrent convulsivement autour de la mienne pour nous inonder tous les deux de l’essence de ta jouissance onirique, et que tes plaintes se fanent en marmonnements bienheureux. Moi j’étais toujours là, torturé, brûlant, désespéré, et regrettais de m’être astreint à t'ouïr nous aimer tout seul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Drabble n°3 sur les cinq sens_La sourde oreille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» La grande énigme du Club des Cinq
» Comparaison traduction La boussole du club des cinq
» CD5 du mois : Le club des cinq et le coffre aux merveilles
» Nouvelle série TV Club des Cinq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: Du lembas, de la bière, des patates et des galipettes !-
Sauter vers: