fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Drabble n°2 sur les cinq sens_Découvrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Drabble n°2 sur les cinq sens_Découvrir   Sam 2 Avr - 10:37

Découvrir
26/03/05
Par la Halfeline


Une main sur mon front. J’ouvre les paupières sur le noir complet. Je remue, légèrement paniqué, mais m’apaise aussitôt que la paume glisse sur ma joue ; il est le seul à être béni de mains si délicates. Je gémis un peu, pour qu’il balaie de plus belle mes restes de détresse. Je tourne la tête et rencontre une cuisse ferme enveloppée d’un lourd tissu.
- Tu es là ?
Mon murmure s’est envolé tout seul. Les doigts s’enroulent sous mon menton, avant de glisser leur dos courbé sur mon autre pommette.
- Oui. C’est moi. Et je ne te laisserai plus jamais à présent, plus jamais…
La présence est si bonne dans cette obscurité totale. Je ne le vois pas, mais tous ses gestes me disent son prénom. Je me sens submergé de tendresse, et de bonheur car je sais que c’est fini.
- Je t’aime.
Rien n’est décidément identique dans le noir. On ne sent même pas la nécessité de rougir. Je me sens alors cherché, et étreint, ma tête retombant contre un cou si soyeux… Il répond en me caressant lentement le dos, calmant les tremblements, puis quelques baisers viennent tomber dans le creux sensible entre la mâchoire et l’oreille.
Je vais à mon tour retrouver son visage de ma main, le retrouver vivant dans cette tranquillité. A son tour, sa gorge serrée par l’émotion laisse entendre un bref et sourd geignement. J’en caresse toute la douceur et l’harmonie intacte. Il repose sa tête sur l’oreiller de mes cheveux, et remonte ses petits doigts contre ma nuque. Sa respiration est profonde tandis que je l’effleure, le taquine parfois gentiment. Je sais que mon compère aime cela, mais j’ai bientôt envie de plus ; ces nuits loin de lui n’ont fait qu’attiser la fraternelle inclination que je lui portais, me faisant brûler de sa peau si duveteuse et réconfortante.
Son souffle sursaute lorsque je défais le premier bouton de ce qui semble être une longue chemise. Le bout de mes phalanges glisse sur la peau douce, que j'imagine vierge, peut-être dans un songe un peu fou. A la deuxième attache, c’est le grain de sa propre chair qui se met à frissonner, mais il ne m’arrête pas. Je le caresse, le chéris de mes doigts, l’explore. Je le reconnais là où je ne l'ai jamais connu. Un spasme nous secoue tous deux lorsque je rencontre soudain sur sa poitrine un détail autrement plus fragile. Il étrangle un gémissement sous mes lèvres qui sont maintenant posées contre sa gorge, mais je pense être le plus saisi des deux. La peau que je touche à ce moment est plus légère que tout ce qui peut exister, a des lieues de tout ce que j’ai appréhendé ces derniers mois. Elle ne semble même pas véritable, mais rappelle plutôt un enchantement inconnu. Une petite éminence s’érige discrètement sous mes touchers hésitants.
Il soupire un peu péniblement, puis se penche doucement vers moi pour trouver mes lèvres perdues dans cette opacité. Lorsqu’il les frôle pour la toute première fois, je sens l’une de ses mains passer sous ma chemise de nuit ; je me tends. Et l’autre, il la pose sur la mienne, contre sa poitrine si douce et rassurante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Drabble n°2 sur les cinq sens_Découvrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» La grande énigme du Club des Cinq
» Comparaison traduction La boussole du club des cinq
» CD5 du mois : Le club des cinq et le coffre aux merveilles
» Nouvelle série TV Club des Cinq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: Du lembas, de la bière, des patates et des galipettes !-
Sauter vers: