fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Se défendre contre les trolls, les gobelins...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Mer 27 Mar - 20:17

... et autres créatures à scrotum mou.

Suite à notre discussion inachevée sur le sujet, et à certains récits peu réjouissants que j'ai eu l'occasion d'entendre à la RDL, il me paraît utile de consacrer un topic à quelques petits conseils pratiques pour gérer la faune parfois déplaisante qui peuple le vaste monde. C'est que je répugnerais vraiment à vous savoir à l'avenir victimes de comportements que vous auriez pu tuer dans l'oeuf ou, du moins, dont vous auriez pu limiter les dégâts.

Je sais qu'il est toujours plus difficile d'appliquer des principes en situation, mais c'est justement là qu'une réflexion préalable et une préparation mentale prennent toute leur importance. Vous aurez toujours plus de chances d'avoir la bonne réaction bien informé\e qu'à poils (contrairement à ce que pense une maman de ma promo qui a hurlé en apprenant que j'allais à un cours de Krav Maga et a déclaré sentencieusement que c'était toujours quand on apprenait à se défendre qu'on se faisait agresser... *big applause*).

Je vais donc vous faire partager des extraits choisis du manuel en libre accès d'une formatrice ayant 15 ans de bouteille à son actif, Irene Zeilinger (je veux pas dire mais déjà le prénom sonne comme un gage de qualité...) : "NON C’EST NON : Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire." Ces conseils sont évidemment valables pour les autres, les femmes constituant une cible privilégiée mais non-exclusive. Je posterai des extraits volontairement courts, afin que l'ampleur de chaque lecture ne soit pas rédhibitoire.
Je vous encourage également à apporter vos propres suggestions et remarques.

On n'a pas besoin d'attendre de se faire agresser pour ressentir l'effet d'une préparation à l'autodéfense. Et les prédateurs flairent leurs proies, ce n'est pas mon Teddy qui dira le contraire.


Je vais commencer par quelques notions toutes simples.


"« Quand une femme dit non, ça veut dire peut-être, quand elle dit peut-être, ça veut dire oui. » Ce dicton et bien d’autres nous rendent la vie difficile. Le fait de dire « non » nous est déjà difficile.

Non, c’est non. C’est pourquoi un non n’a jamais de raison.

Donner une raison pour un non, c’est se justifier, et cela affaiblit notre position.
Nos limites, nous les avons, nous les posons et basta.

Les gestes et les attitudes du corps comptent pour 55 % de la crédibilité d’un message, le ton de la voix pour 38 % et les mots pour seulement 7 %.

– les femmes prennent moins de place que les hommes : elles gardent les jambes fermées, voire croisées, les coudes près du corps, choisissent rarement une position d’équilibre ;
– les femmes passent un temps énorme à soutenir la communication d’autres personnes, par leur regard, des hochements de la tête, des petits « mhm » qui signalent l’attention positive ;
– les femmes baissent plus souvent les yeux devant le regard d’une autre personne ;
– les femmes sourient tout le temps, même quand elles n’ont aucune raison de sourire, dans l’intention d’apaiser l’autre, de le mettre de meilleure humeur.

Montrer de la faiblesse, de la peur ou de la soumission, c’est contradictoire avec le simple fait de dire non. Ces signaux sont même dangereux car ils risquent d’inviter à nous voir comme des victimes faciles car inoffensives."



De l'utilité de se défendre, en quelques chiffres :


"La plupart des informations disponibles sur l’efficacité de l’autodéfense concernent le viol.
Des statistiques de la police allemande (Suzanne Paul, 1992) montrent par exemple que les deux tiers des tentatives de viol enregistrées n’ont pas abouti. Même une défense légère, c’est-à-dire avec des mots de refus et des gestes de résistance hésitants, a fait cesser l’agression dans trois quarts des cas. Cela est d’autant plus vrai quand l’agression a lieu à l’extérieur et que l’agresseur a peur d’être surpris par des témoins. Plus les femmes se sont défendues avec force, plus elles ont réussi à se dégager.

Selon les mêmes statistiques, la défense physique n’a entraîné l’escalade de la violence que dans un cas sur presque 300 tentatives de viol.

Bien sûr, l’autodéfense n’offre aucune garantie absolue contre l’agresseur, mais elle réduit nettement ses chances de succès : les agresseurs sont parvenus à violer 81 % des femmes qui n’ont pas osé résister, mais seulement 16 % de celles qui se sont défendues, même faiblement.

Une analyse comparable menée en Autriche (Marianne Breitner, 1994) a confirmé tous ces résultats dans les grandes lignes. Ces études indiquent aussi clairement qu’une femme risque moins d’être blessée au cours d’une agression sexuelle – et que l’agresseur risque plus souvent d’être arrêté et condamné – lorsqu’elle se défend de toutes ses forces et avec la rage au ventre."



Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Legolas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinec
Lilitu à la lanterne
avatar

Nombre de messages : 842
Date de naissance : 27/01/1988
Age : 29
Localisation : Sur les genoux de Misha, Pocket!Moriarty entre les mains.
Emploi : Cameraman pour Troy&Abed in the Morning!

MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Sam 30 Mar - 21:56

Danke ! L'information la plus précise que je possédais jusqu'alors (merci Tumblr) tenait au centre de gravité : si l'on vous attrape, restez près du corps de l’agresseur et faite-le basculer, il tombera avant vous si vous pliez les genoux.
Mais j'approuve évidemment l'existence de ce post. Ne soyez pas Yes Man.
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Mar 2 Avr - 12:19

Merci, Pinec, d'avoir réagi. ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinec
Lilitu à la lanterne
avatar

Nombre de messages : 842
Date de naissance : 27/01/1988
Age : 29
Localisation : Sur les genoux de Misha, Pocket!Moriarty entre les mains.
Emploi : Cameraman pour Troy&Abed in the Morning!

MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Mer 3 Avr - 0:50

^^'
Mais j'ai une question, professeur anti-couillus, ce serait donc le Krav-Maga que tu recommandes ? Ça fait un moment que j'en rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Ven 5 Avr - 18:34

Alors, pour être honnête, je ne suis pas du tout versée dans dix mille arts martiaux différents... Je pense que nombre de techniques se valent à partir du moment où l'on ne cherche pas à se spécialiser énormément.

Ma seule expérience personnelle du Krav Maga n'a duré que quelques heures, pour la simple et bonne raison que la cotisation était forcément annuelle et me faisait cher pour le temps que je passerais à Dijon. Néanmoins j'en garde une impression positive (attention, en revanche, on se réveille endolori le lendemain quand on n'a pas l'habitude). Je compte bien me repencher sur le sujet quand les conditions seront plus adéquates pour moi. Quoi qu'il en soit, il me semble que le Krav Maga est assez centré sur l'aspect physique (les gestes, les passes, etc.) et accessoirement légal (quand peut-on répliquer et dans quelles proportions ?).

Irene Zeilinger est professeur d'autodéfense féministe. La discipline consacre beaucoup plus d'attention à la prise de conscience, la fortification mentale, la mise en situation, les stratégies pour limiter l'exposition à la violence (ce qui implique le plus souvent de la tuer dans l'oeuf), l'empowerment physique par l'attitude, le maintien, la voix et, accessoirement, la parole. Elle n'envisage pas seulement l'attaque physique mais toutes les formes d'agressions, en faisant le pari d'en contrecarrer la plupart avant qu'elles n'atteignent la violence corporelle. Les techniques de défense physique sont a priori moins sophistiquées et peut-être plus directement pragmatiques.

Mon projet était de combiner les deux. Pour l'instant, je ne travaille que la seconde discipline, mais je sais bien qu'il faudra que je complète cela par un entraînement un peu plus concret quand mon mode de vie me facilitera la tâche.

Voilà voilà. Comme tu le constates, mon expertise en la matière est assez limitée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   Lun 13 Mai - 20:32

Bon, tout le monde a l'air de se carrer de ce topic à part Pinec mais je continue opiniâtrement Laughing .

Toujours extrait de "NON C’EST NON" par Irene Zeilinger.

REACTIONS LES PLUS REPANDUES EN CAS D'AGRESSION

FAIRE L’AUTRUCHE

À un certain âge – autour de 18 mois, 2 ans –, les enfants pensent que, lorsqu’ils ne voient pas leur maman, elle ne les voit pas non plus. Nous, adultes, savons que ce n’est pas vrai. C’est pourquoi faire semblant qu’une agression n’existe pas est une stratégie assez inutile et qui peut ouvrir la voie à une escalade de la violence.

Je me suis pourtant aperçue que les femmes qui fréquentent mes cours citent spontanément cette attitude comme une stratégie souhaitable. Mais pourquoi donc, si son efficacité n’est pas avérée ? Sans doute parce que, dans notre société, l’idée est répandue que se montrer vulnérable risque de nous attirer des ennuis. Faisons ici une différence entre le fait de montrer que quelque chose transgresse nos limites, nous touche donc, et le fait de nous dévoiler complètement devant quelqu’un d’autre avec tous nos points vulnérables.

Ignorer une agression, c’est laisser entièrement le contrôle et l’initiative à l’agresseur.

Faire semblant qu’une agression n’existe pas n’est une stratégie valable que si nous avons vraiment fait le choix, en toute connaissance de cause, d’ignorer l’agresseur, sachant que nous pouvions aussi réagir autrement. Savoir poser ses limites n’implique donc pas de le faire tout le temps ; il faut que ce soit le résultat d’un choix.


RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER

Pour beaucoup d’entre nous, c’est l’idéal en cas d’agression : face à quelqu’un d’irrespectueux, nous sortons au bon moment, de la bonne manière, les quelques mots bien trouvés qui lui clouent le bec et désamorcent la situation par le pouvoir de l’humour.

Si quelqu’un transgresse vos limites, vous n’avez pas envie de rire, au contraire. Cette idéalisation de l’humour s’explique comme l’idéalisation de la stratégie de l’autruche : ne pas montrer qu’on a été touchée nous rendrait moins vulnérable. Pourtant, ces attitudes sont rarement efficaces et risquent même d'empirer la situation. Tant que je dis en riant ou avec humour que je n’aime pas tel comportement, l’autre aura du mal à me prendre au sérieux.

Dans certains cas, la motivation pour faire de l’humour face à une agression n’est pas de rire honnêtement avec l’autre, mais de rire de l’autre. Nous nous retrouvons dans une dynamique d’escalade, cette fois-ci la question étant de savoir qui est le plus spirituel. Et une comparaison des forces, même au niveau de l’humour, ne nous intéresse jamais en autodéfense, car nous n’avons rien à prouver.

Tout ce qui nous intéresse, c’est que cesse la situation dangereuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se défendre contre les trolls, les gobelins...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se défendre contre les trolls, les gobelins...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelles unités rares utiliser contre des Orques et Gobelins ?
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» Liste contre Orques et Gobelins à 2000pts
» Orques et gobelins contre contes vampires (1400)
» Skavens vs Orques & Gobelins - 1000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 7 : Terminus tout le monde descend ! :: Le Poney Fringant-
Sauter vers: