fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Hobbit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mar 24 Déc - 20:29

Ah Emma !  
Comme ta critique me plaît ! Pour tout dire, au terme de la lecture, je me demande presque ce qu'il va me rester à dire de mon côté. Qu'importe, je vais commencer par relater un peu mes impressions en réagissant à tes remarques. On verra s'il reste un petit complément à ajouter en fin de partie. Wink
Merci pour la délicatesse dont tu as fait preuve en masquant ton commentaire. Je me permets de lever la précaution car, voyons les choses en face, je pense que la quasi-entièreté des irréductibles de la Lanterne est à jour, à présent. N'hésite pas, si tu le souhaites, à éditer ta critique pour ôter les bornes spoiler, mais ce n'est absolument pas une obligation. Je pense quand même à cette chère Mailine – même si ça m'étonnerait fort qu'elle ait l'idée saugrenue de venir traîner ce topic sans avoir été au préalable déniaisée du Smaug – et je lui mets une gros avertissement qui brille :

/!\/!\ SPOILERS /!\/!\

Citation :
Oui, c’est un bon jour, un jour où il faut être bon, un jour qui sera bon que vous le vouliez ou non, tout cela à la fois Bilbo suppose.
Tu ne crois pas si bien dire ! J'ai moi-même passé une journée excellente, ce fameux jour ! :sun:J'ai croqué un gros morceau d'insouciance, de complicité et d'enchantement. C'est suffisamment rare dans une année pour faire un bien fou.

Citation :
avec ma capuche à poil et mes cheveux pas peignés, il ne manquait plus que la barbe et j’avais l’air d’un nain…
Aw ! *fait mine de pincer des joues* Pinec, pour sa part, avait sa légendaire cape de Frodon. Vous auriez formé un adorable tableau !
Amusant, tout de même, qu'on y soit allées le même jour sans concertation. Un jour, nos chemins se rencontreront à une projection hobbitienne... (Et l'ouvreur du cinéma pourra clamer très haut : "les slasheuses de la Lanterne sont de retour !" *se demande si ses références sont encore perceptibles*)

Citation :
Vous fixez l’écran noir en espérant qu’il y ait une suite mais elle ne vient pas, seulement le nom de Peter Jackson
Ah ça... Je crois que, dans notre petite assemblée, nous étions toutes assez préparées psychologiquement ; néanmoins ça demeure frustrant, indéniablement. Nous avons évacué en gratifiant le nom de nos acteurs fétiches d'une ovation et celui de Benedict de cris de louves. Paraît qu'on a été suivies par quelques personnes dans la salle, quel charisme !

Citation :
cette nuit, j'ai rêvé que je devais retourner au lycée pour voir un spectacle de nains chantant "I see fire"
OooOOoh ! Ca fait envie - si j'osais, je dirais que ça fait même beaucoup plus envie que la version d'origine - (je déplore très amèrement l'absence de chanson naine lors de cet opus, alors que j'en attendais au moins une !). Tu voudrais pas m'inviter dans tes rêves, dans ces cas-là ? ^^

Citation :
c’est entre les odeurs de chinois et de friture, et les coups de pieds constants dans mon fauteuil, que j’ai regardé ce magnifique deuxième volet.
Shocked Eh ben !... Si un jour nos chemins se rencontrent lors d'une projection hobbitienne, ça ne se passera pas comme ça. Personne n'a intérêt à donner des coups de pieds dans le fauteuil d'une de mes slashounettes en pareil moment de recueillement !  Evil or Very Mad

Citation :
j’avoue que je n’ai jamais été super fan de Legolas et cela se confirme dans ce volet, mais bon, on vieillit tous de toute façon.
Mwoui. Tu es bien gentille d'attribuer la défaillance évidente de Legolas à son âge, dans cet opus. Hem Pour ma part, c'est simple, je ne l'ai tout simplement pas reconnu. Pourquoi son rôle ne consiste-t-il à présent qu'à se figer dans des poses constipées dignes d'un Lincoln Burrows dans Prison Break ? Lui ont-il fait bouffer des hormones pour qu'il parle à présent comme un soudard elfique de base ? Petou lui a-t-il demandé de nous servir cela afin que, vraiment, on puisse le croire hétérosexuel pour de vrai ? Parce que dans ce cas-là, c'est raté. Personnellement, ça m'a surtout évoqué "Legolas le Barbare", cette fic humoristique visionnaire d'une dénommée Roselyne. Je l'avais lue quand j'étais au lycée. Dans l'histoire, Legolas cherche désespérément à attirer l'attention d'Aragorn au cours de la quête de l'anneau, mais il pâtit de son style un peu trop éthéré. Au départ de la Lorien, Dame Galadriel lui offre un livre pour l'aider à s'affirmer un peu jusqu'à devenir le héros noble et fort propre à faire tourner toutes les têtes. Extraits, juste pour le plaisir :

Legolas le Barbare, de Roselyne a écrit:
Il ouvrit le livre.
La première chose qu’il lut, en fine écriture elfique, fut la notice suivante : " Ce recueil est en réalité une compilation de règles à suivre si vous voulez vous endurcir et survivre face à la tristesse qui décime les nôtres. Vous pourrez paraître fort aux yeux de la personne que vous chérissez et éventuellement gagner son cœur ". Tout compte fait, c’était peut-être le bon bouquin, se dit Legolas. Il tourna la page et commença à lire ces quelques phrases :

Règle 1 : il est interdit de parler de ce livre

Legolas souleva un sourcil. C’était probablement un livre interdit qu’il tenait dans ses mains… Pouvait-il traiter des arts sombres de Mordor ? Il hésita un bref instant. Mais repensa ensuite à Galadriel. La Reine elfe ne lui aurait pas remis un livre maudit, quand même. A moins que… Legolas fronça les sourcils… A moins qu’elle ne compte utiliser ce livre pour détruire le rival de sa petite fille… Devait il continuer à le lire ?
Legolas détourna le regard vers la forme endormie près de lui. Il considéra un moment l’héritier d’Isildur, et se dit finalement que si c’était un risque à courir pour être finalement reconnu par son élu, Legolas le courrait. Il replongea le nez dans le livre.

Règle 2 : il est interdit de parler de ce livre

Legolas fronça les sourcils. Il relit vite la Règle 1. Oui c’était la même… Pas besoin de lui rappeler, il avait compris avec une seule ligne… ! A moins que ce livre soit à la base destiné aux elfes aux cheveux foncés, si réputés parmi les elfes pour être ceux ayant le moins de neurones…

Règle 3 : Vous devez avoir l’air plus imposant physiquement. Utilisez divers artifices, mais dérouillez vous pour que ça ait l’air naturel et ne puisse être remarqué par une fouille légère.

Le lendemain, la tunique légèrement renforcée de toutes les feuilles qu’il avait pu trouver dans le petit bois près duquel ils s’étaient installés, Legolas avait l’air déjà un peu plus large et viril.
Mais il sentait que cela ne suffirait pas, aussi, il feuilleta brièvement le Livre pendant que Aragorn ramassait son arc et son épée… Quelques secondes avant de lancer le départ.

Règle 4 : avoir l’air sérieux. N’hésitez pas à froncer les sourcils et à parler avec une voix grave.
Aaah, c’était de là que Galadriel tirait sa manière de parler…


Roselyne a écrit:

" Elle navigue avec son peuple vers les terres immortelles... "
Aragorn répondit calmement à Eowyn qui s’enquérait sur la personne qui avait remis le médaillon à l’héritier d’Isildur. Comprenant que sa rivale éventuelle était hors course, Eowyn tenta comme elle pu de dissimuler un large sourire en penchant la tête et en laissant ses longs cheveux blonds et ondulés lui masquer le visage aux yeux d’Aragorn.
Mais Legolas, plus loin en avant, qui écoutaient leur conversation malgré la distance, surprit ce sourire, et il n’essaya même pas de cacher sa colère. Au contraire, il fit une splendide gueule-jusque-par-terre, serrant les dents, tendant la mâchoire inférieure vers l’avant, chargeant son regard de haine, plissant le nez et fronçant les sourcils, comme le disait la règle numéro 8 : " Faites la gueule si vous avez une contrariété quelconque. N’hésitez pas à ce que ça se voie VRAIMENT bien " ; sans oublier de bomber le torse pour avoir toujours l’air imposant comme le voulait la règle numéro 3.

Bon, dans cette bonne vieille fic, l'auteur se moquait des "moments badass de Legolas" mais, soyons honnêtes, il s'agissait avant tout de saillie intermittentes, d'autant plus amusantes qu'elles contrastaient avec son comportement général.

Quelqu'un peut-il m'expliquer comment Legolas passe de son personnage lors de la quête de Thorin à :
- "C'est Aragorn, fils d'Arathorn..."
- "Ma peine est encore trop récente..."
- *Je vous enlève dans mes bras pour vous abriter des chutes de pierres avec de grands yeux très inquiets, Aragorn ! ... Deux fois !*
- *regard sensible et voix douce en toutes circonstances*
- *marche et sourire de jeune mariée au couronnement*

Parce que là... Je ne vois pas. Je ne vois pas. Mais comment s'imaginaient-il que le raccord se ferait en tournant le Hobbit, exactement ?

Bon, allez, je vais déjà poster cette première tranche, suffisamment longue (il ne s'agit pas de faire fuir tout le monde), et j'enchaîne sur le reste.  Wink 

 leggy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mar 24 Déc - 23:00

/!\ SPOILERS /!\

Citation :
Mais voilà, Martin est excellent en Bilbo, c’est fou. Ses petites manières, ses mimiques toutes mignonnes (à plusieurs reprises il renifle en faisant un truc bizarre avec son nez, je trouvais ça trop choupi… Que je suis niaise .___.), et puis les sourcils froncés qu’il garde en permanence (Watson, quand tu le tiens…)
Je crois que je n'ai strictement rien à ajouter, mais je tenais tout de même à citer entièrement tous ces mots que tu m'ôtes de la bouche.
Si, j'ajouterai qu'il n'était pas assez présent à mon goût dans cet opus. J'ai conscience que ce n'est pas forcément justifié car, dans la trame principale elle-même, il a souvent un rôle-clé à jouer... mais, je ne sais pas, je crois que les intrigues secondaires et autres personnages latéraux ont vraiment pris trop de place. Je suis ressortie du film avec l'impression de ne pas avoir été aussi comblée en Bilbo que je ne l'avais été lors de la première fois.

Citation :
Bofur demeure mon nain favori, bien qu’il soit un peu le bouffon de service dans ce film. Enfin, dans le précédent, il l’était un peu quand il faisait ses blagues, ou qu’il lançait de la nourriture à Bombur, mais là, c’est dans le genre hyper maladroit, stupide parfois. Ca enlève de l’originalité au personnage.  
Amen. Et je me réjouis que tu aies eu la finesse de le percevoir. Peter nous fait avaler pas mal de couleuvres dans ce deuxième opus mais, pour peu qu'on soit regardant sur la qualité, ça ne passe pas aussi facilement qu'il le souhaiterait sans doute. Je suis d'accord : la "bouffonisation" de Bofur fait partie de ces éléments mal-dégrossis.

Citation :
Finalement, il s’est avéré que le personnage ne me dérangeait pas plus que ça, ce sont des elfes, ils sont prétentieux, mais elle est brave et juste, plus que Legolas qui est tout à fait insupportable, soit dit en passant, etc. Bon. C’était normal.
J'ai eu exactement le même ressenti. Et je commence à avoir honte d'opiner à ce point du bonnet sans rien apporter. Je n'y peux rien : mon avis personnel ne consisterait qu'à reformuler la même idée. Alors je cite, je cite...  ^____^''' Prenez-le comme une confirmation. Et ce n'est pas parti pour s'arranger.

Citation :
JUSQU’A CE QUE. Et je ne comprendrai jamais P.J sur ce point : POURQUOI VOULOIR QU’UN NAIN TOMBE AMOUREUX D’UNE ELFE ? Et COMME PAR HASARD, celui qui est présumé « le plus mignon d’la bande ». Alerte aux clichés ! Alerte aux clichés ! (on dirait le « alerte aux gogoles dans South Park… Bref). Et puis le coup du halo quand elle le soigne… Non, non, non ! Arwen, et maintenant elle ?!
Triple amen. Néanmoins, pour une fois, ma contribution ne sera pas totalement inutile, puisque j'ai quelques commentaires de mon cru à apporter.

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par voler au secours d'Evangeline Lilly. Oui parce que, notre chère Dents-de-Poney, nous lui en voulons beaucoup de s'être mise en travers du chemin dombillien, et à juste titre ! Nous lui en voulons beaucoup d'être venue parasiter notre nouvelle trilogie mythique de sa présence totalement indue et peu glorieusement gagnée, et à juste titre ! Mais restons dignes dans l'adversité, et menons bonne guerre. Sans aller jusqu'à la démission, parce que l'intégrité morale a ses limites, Evangeline a été la première à ruer dans les brancards avec pertes et fracas, au sujet de cette histoire. Donnons-lui un instant la parole :

Lilly a écrit:
For the record, when I took this job, in 2011, I made one stipulation. That’s it. I just said… I swear to God, I said, ‘I will not do this film if you will not guarantee me one thing. You have to guarantee me there will be no love triangle.’ And there wasn’t. For the whole time I shot. For a year of shooting there was no love triangle, and then, I came back for reshoots in 2012 and they were like, ‘Well, we made a couple of alterations to some scenes and we added a couple more scenes,’ and all of a sudden manifested a love triangle before my very eyes and the film was shot and I’m in and there’s no getting out and there was no escaping it.

J'ai été assez estomaquée lorsque j'ai eu vent de cette histoire. La question qui se pose à présent est : who are "they"?
S'agit-il de Petou ? De la prod ? J'imagine que, quoi qu'il en soit, Peter restera coupable par association à mes yeux, si ce n'est pour avoir été à l'initiative de ce désastre, pour s'y être plié.

Quant au pourquoi, la réponse tient en deux mots : grand public. Au sujet du triangle hybride, Petou s'est aliéné à peu près tous les tolkienistes encore vaillants qu'il comptait parmi ses ouailles (je ne parle pas là des puristes-ayatollahs qui refusent jusqu'au principe même de l'adaptation filmique). Néanmoins, de toute évidence, lorsqu'il a fait l'inventaire de ses pertes et profits, il a compris, non pas qu'il vaut mieux de pas s'attaquer aux filles de la vieille ville, comme dans Sin City, mais qu'il vaut mieux racoler du spectateur hollywoodien et de la pétasse de geek (celle qui y va, pleine de bonne volonté, pour tenter de partager quelque chose avec chouchou), quitte à balancer par-dessus bord les quelques psychorigides ayant l'idée saugrenue de se soucier de la fibre originale de l'univers.
Half, tu devrais vraiment apprendre à faire des phrases moins alambiquées. C'est tout juste si je comprends encore quelque chose !
Tu as raison, mon Pippouille. Quand je vitupère et que j'ai trop de fiel à balancer d'un coup, c'est le genre de choses qui arrive...
Fais-moi plutôt un câlin, ça ira mieux. Very Happy 
*mignardises et régression*
Hm. Ca va mieux. J'étais partie pour me lancer dans une énième diatribe sur mon incompréhension totale face au besoin généralisé de se faire raconter encore et toujours la même histoire, sous des formes légèrement différentes... mais je crois que tu vois où je veux en venir, et que tu n'as de toute façon pas besoin de moi pour avoir une conscience aiguë du phénomène.

Hmmm... J'avais encore quelques autres remarques à faire sur le sujet mais l'on vient de me faire savoir que je peux à présent me joindre à la belle-famille pour une lentilles-saucisse de réveillon (que l'on se rassure : j'emmène Pippin). Eh oui : I actually got a social life on Christmas Eve. Ca vous en bouche un coin, n'est-ce pas ? Bref. Je m'en tiens là mais j'y reviendrai, sans doute demain ou en tout cas très rapidement.
Gros gros bisous halfelins en attendant. Et plein de jolis rêves cette nuit, sur nos chers Nains chantant, charriant des cadeaux et se livrant à tout ce que vous voulez d'autre. Hô ! Hô ! Hô ! santa

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmaTook
Pécheresse luisante
avatar

Nombre de messages : 146
Date de naissance : 06/02/1999
Age : 18
Localisation : Dans mon trou de Hobbit.
Emploi : Dormeuse à plein temps.

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 26 Déc - 1:50

La Halfeline a écrit:
(Et l'ouvreur du cinéma pourra clamer très haut : "les slasheuses de la Lanterne sont de retour !" *se demande si ses références sont encore perceptibles*)
Oh ce serait tellement bien Mr. Green Je vois presque la double porte s'ouvrir, une lumière extrêmement forte venue d'on-ne-sait-où-mais-ce-sont-les-slasheuses-de-la-Lanterne-donc-on-fait-comme-si éblouirait les spectateurs précédemment plongés dans l'obscurité la plus totale, il y aurait des chevaux blancs et les Hobbits de poches devant nous et...
Mais qu'est-ce qu'ils ont mis dans mes chocolats?  Shocked 

La Halfeline a écrit:
Nous avons évacué en gratifiant le nom de nos acteurs fétiches d'une ovation et celui de Benedict de cris de louves. Paraît qu'on a été suivies par quelques personnes dans la salle, quel charisme !
Aah, j'aurais bien aimé faire ça, mais je me serais sentie un peu seule. Enfin, j'ai loupé Martin Freeman, mais je me suis rattrapée en applaudissant et en gloussant (oui, je l'avoue... Honte) devant celui de Benedict. Ma soeur m'a suivie. Même si elle pense encore que son nom c'est Cumcumber.

La Halfeline a écrit:
OooOOoh ! Ca fait envie - si j'osais, je dirais que ça fait même beaucoup plus envie que la version d'origine - (je déplore très amèrement l'absence de chanson naine lors de cet opus, alors que j'en attendais au moins une !). Tu voudrais pas m'inviter dans tes rêves, dans ces cas-là ? ^^
Oui je m'étais réveillée de bonne humeur le matin. Quant au fait qu'il n'y ait pas de chanson nanesque, j'étais également déçue. Peut-être s'étaient-ils dit que "chanson" rimait un peu trop avec "gaieté", et du coup, voulant bien faire comprendre que l'heure était grave, ils n'en ont pas fait...? Je me souviens que le récit était ponctué de petits poèmes, ou chansonnettes très agréables. Elles ne coupaient en rien le récit et s'intégraient très bien dans l'histoire...


La Halfeline a écrit:
Shocked Eh ben !... Si un jour nos chemins se rencontrent lors d'une projection hobbitienne, ça ne se passera pas comme ça. Personne n'a intérêt à donner des coups de pieds dans le fauteuil d'une de mes slashounettes en pareil moment de recueillement !  Evil or Very Mad
Je me suis imaginée des dizaines d'Half éparpillées un peu partout dans la salle de cinéma, scrutant chaque spectateur, ainsi que leur moindres faits et gestes, et bondissant si un avait le malheur de déranger une slasheuse. J'avoue qu'avec l'hiver (la santé qui décline...), la fatigue, les cours (je me plains (encore)), voir le Hobbit fut un moment très solennel que j'ai grandement savouré ^^.

Merci pour ces petits extraits de fic sympathiques! J'irai sûrement de quoi il en retourne par curiosité... Wink


La Halfeline a écrit:
Quelqu'un peut-il m'expliquer comment Legolas passe de son personnage lors de la quête de Thorin à :
- "C'est Aragorn, fils d'Arathorn..."
- "Ma peine est encore trop récente..."
- *Je vous enlève dans mes bras pour vous abriter des chutes de pierres avec de grands yeux très inquiets, Aragorn ! ... Deux fois !*
- *regard sensible et voix douce en toutes circonstances*
- *marche et sourire de jeune mariée au couronnement*
Ooooh! Merci de les avoir retranscrites ces... hum... punchlines? (Ah! Petite parenthèse pour dire que l'on avait bien ri du "s'il y a une clef, c'est qu'il doit y avoir un porte!" de Fili, et on a eu un peu la même chose avec Bilbo "s'il y a une clef, il devrait y avoir une serrure" C'est très approximatif ^^). C'est vrai que l'ancien Legolas était un peu plus digérable dans le SdA, même avec les nains. Gimli avait beau l'irriter, il ne """s'abaissait pas""" aux basses critiques comme il a pu le faire avec la famille de Gloïn. Cependant, j'avoue que le petit clin d'oeil à Gimli m'a fait sautiller sur mon fauteuil. Mr. Green

J'espère que vous avez passé un Joyeux Noël, que les lentilles-saucisses étaient bonnes, ahah :DJe terminerai cette réponse la semaine prochaine seulement!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 26 Déc - 15:08

Bon, me revoilà ! Et je vais reprendre là où j'en étais, si vous me le permettez.

SPOILERS

Citation :
POURQUOI VOULOIR QU’UN NAIN TOMBE AMOUREUX D’UNE ELFE ? Et COMME PAR HASARD, celui qui est présumé « le plus mignon d’la bande ». Alerte aux clichés ! Alerte aux clichés ! (on dirait le « alerte aux gogoles dans South Park… Bref). Et puis le coup du halo quand elle le soigne… Non, non, non ! Arwen, et maintenant elle ?!
J'approuve pour l'aspect South Park ^^. Et je pense en effet qu'il serait de mise de convoquer cette bonne vieille Ruika et son balai à cliché, afin qu'elle savate d'importance Tauriel et Kili-belle-gueule. Un Nain sexy, il ne fallait quand même pas le jeter aux cochons, nooon ! Faut pas gâââcher, on va le coller avec une elfe. Il faut quand même que les pétasses puissent s'identifier à un personnage-repère afin de fantasmer dessus. Rolling Eyes En attendant, les Bombur et les Nori peuvent aller se brosser.

Quant à la réalisation de la chose, nous sommes bien d'accord : cela nous vaut quelques moments de bons malaises. Cette sensation que nos amis anglo-saxons résument si bien par le terme "awkwaaaard...".
Dès le départ, le petit échange sur le pantalon fait bien retrousser les babines en un petit sourire gêné et horrifié. Je m'étais déjà plainte lors du premier opus, notamment au sujet d'une réplique de Saroumane, de cette détestable brisure des frontières à laquelle Peter semble désormais se sentir autorisé à se livrer. Le comique contemporain (beauf) dans l'univers de Tolkien, je suis désolée, ça me reste en travers de la gorge. Avec ce petit dialogue-sous-entendus-sexuels-pan-que-je-te-castre, on tombe carrément, sans mauvais jeu de mot, dans la vulgaire pantalonnade. Bientôt : American Pie en Terre du Milieu... -___________-'
Et le halo de lumière est l'apothéose ! J'avais carrément envie de rentrer sous terre tant j'avais honte pour le film que j'avais devant les yeux. Et ça dure. Dans un film où tout bouge à cent à l'heure et où l'on n'a pas un instant pour se poser, pourquoi nous faire durer ce pénible moment de loongues secondes ?

Et oui, il faut le reconnaître, Tauriel en guérisseuse fait franchement Arwen réchauffée. A ceci près qu'Arwen est la fille d'Elrond, et qu'elle ne fait que maintenir Frodon en vie un petit moment... Comme le disait Lostie : quelqu'un peut-il m'expliquer comment une misérable petite capitaine des gardes de la Forêt Noire maîtrise les mêmes pouvoirs de soins que Maître Elrond ? Et d'ailleurs, quelqu'un peut-il m'expliquer ce qu'un vulgaire orque foutait avec une lame de Morgul, pour commencer ??

S'il faut vraiment essayer de trouver un soupçon de positif là-dedans - parce qu'il paraît que c'est sain quand on tire le bilan -, on peut dire que, certes, elle renverse les clichés de genre, en sauvant par trois fois d'une mort certaine (des fois qu'on n'ait pas compris à quel point Petou était féministe...) un damoiseau en détresse plus petit qu'elle - mais du reste fort peu filmé en position verticale en sa présence, vous l'aurez remarqué. Certes, ça rafraîchit. Mais c'est quand même fait avec des bons gros sabots qui claquent, et ôtent le naturel qu'on trouvait dans une Eowyn, d'origine contrôlée, elle. -_-' Bon, je ne vais pas faire mon hypocrite : au premier visionnage, prise que j'étais par l'histoire, j'ai été la première à l'appeler au moment où Kili s'apprête à être dézingué au barrage... Honte Ils nous auraient épargné son dernier sauvetage, ça passait encore. Bon, elle a du chien au combat. Pour moi, son style magistral est assez jubilatoire, flirte avec l'insupportable sans y tomber, contrairement à celui de Legolas, qui est devenu une véritable caricature. Ce n'est pas faute d'avoir averti Petou après le coup du surf sur bouclier au Gouffre de Helm, puis le coup de l'Oliphant. Les fans un peu sérieux avaient bien dit "chapeau, mec, mais point trop n'en faut". Et lui se livre allègrement à la surenchère dix ans après. "L'oeuvre de maturité" ? Connais pas ! Surprised 

Citation :
Ce qui m’amène à dire que l'on retrouve beaucoup de scènes du SdA. A moins que ce ne soient des clins d’œil, et je pense que ça l’est, mais leurs similitudes m’ont déçues.
Non-non, tu peux le dire : trop de clins d'oeil tue le clin d'oeil.
Déjà, Peter Jackson est sa carotte lors de l'incipit, c'est marrant sur le moment, mais que fout le même personnage, avec la même dégaine, cinquante ans plus tard dans le LOTR ?
Les Took qui aiment tripoter les trucs pleins de toiles d'araignée, mimi, mais il aurait fallu s'arrêter là.
On aurait pu s'épargner les glissades de Leggy et la lame de Morgul le retour (Il semble d'ailleurs que nous soyons bien parti pour "Leggy et la vengeance de la lame de Morgul" pour le troisième. A l'aide... Maudit )

Citation :
Smaug est tout simplement magnifique
Aaaah ! Une petite bouffée de réjouissance au milieu de toutes ces critiques. Razz Ah, Smaug, Smaug !   
Il ne m'a pas déçue, et c'est déjà beaucoup. Trrrèèèès réussi, et sur tous les plans, je trouve.
D'emblée, son entrée en scène est à couper le souffle (du moins, pour quelqu'un comme moi, qui s'investit beaucoup dans l'action qui se déroule à l'écran). Les pièces qui roulent en tintant, peu à peu, et finissent par le découvrir par fragments, jusqu'à révéler son énorme corps... Superbe, superbe. Graphiquement magnifique (quel autre mot employer ?), tête terrifiante, ondulations menaçantes et séduisantes à la fois... et j'aime beaucoup ce feu qui couve dans son poitrail, remonte le long de son cou et jaillit en éruption de sa gueule *^______________^*.
Mais par-dessus tout : sa voix. Sa voix !  Voix que j'ai eu le privilège d'apprécier en benedictin d'origine, s'il vous plaît ! Basse, tonitruante et surtout enjôleuse à souhait, avec l'auto-suffisance délicieuse qu'on lui connaît. Smaug et Sherlock ayant des psychés tellement similaires, on peut jubiler sans mauvaise conscience de l'entendre étaler ses déductions successives et se piquer de tous les talents. Mr.Red On reconnaît d'ailleurs certaines mimiques caractéristiques, n'est-ce pas ? ^^ Malgré tout le charme dont il fait preuve, je regrette quelque peu qu'on ne nous ait pas montré ce quasi-envoûtement qui gagne Bilbo lorsqu'il l'écoute parler dans le livre. Il y avait de la quasi-complicité entre eux dans le roman, lors de ce dialogue qui ne faisait tenir la vie de Bilbo qu'à un fil. Je ne l'ai pas autant retrouvée dans le film mais, tant pis, je m'estime globalement très satisfaite.

Et c'est sur cette note concupiscente que je me retire pour l'instant. Jusqu'au prochain petit morceau... Razz 
 

_________________


Dernière édition par La Halfeline le Lun 6 Jan - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmaTook
Pécheresse luisante
avatar

Nombre de messages : 146
Date de naissance : 06/02/1999
Age : 18
Localisation : Dans mon trou de Hobbit.
Emploi : Dormeuse à plein temps.

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mar 31 Déc - 21:38

La Halfeline a écrit:
Si, j'ajouterai qu'il n'était pas assez présent à mon goût dans cet opus.
Il fallait s'y attendre, avec les autres aventures qui se collent à la première, et les personnages qui ont des rôles plus importants que dans le livre (je pense notamment à Bard qui ne me semblait pas aussi présent dans l'ouvrage, et puis évidemment à Tauriel et Legolas). D'autant plus que le groupe de nain se sépare, ce qui fait encore plus d'histoires en parallèle...  Rolling Eyes

La Halfeline a écrit:
Peter nous fait avaler pas mal de couleuvres dans ce deuxième opus mais, pour peu qu'on soit regardant sur la qualité, ça ne passe pas aussi facilement qu'il le souhaiterait sans doute. Je suis d'accord : la "bouffonisation" de Bofur fait partie de ces éléments mal-dégrossis.
Hm, oui, c'est le genre de film qu'il faut voir plusieurs fois si l'on veut être le plus objectif possible. Avec un premier visionnage, on ne prend pas en compte tous les détails qui nous tombent dessus lorsqu'on y va pour la deuxième fois. J'irai certainement le revoir jeudi, je verrai bien pour les couleuvres de Peter  Razz
D'accord! *lève les mains au ciel en signe d'abandon* la faute n'est pas rejetée sur Evangeline. Merci pour la citation... Quant à la question "who are "they"?", j'imagine très bien Peter, moi aussi. Ca m'embête un peu, j'avais tendance à l'idéaliser ce petit Petou, et je défendais l'idée que le Hobbit soit un film purement commercial. Je défends toujours l'idée... Mais plus ça va, moins j'y crois.  Confused L'absence de femme(s) dans les films ne me gênait pas, des films "mixtes" il y en a plein, on peut faire quelques exceptions, non?

La Halfeline a écrit:
Half, tu devrais vraiment apprendre à faire des phrases moins alambiquées. C'est tout juste si je comprends encore quelque chose !
Ah non mais c'est très bien, je n'arrive pas à poser des mots sur mes idées, alors c'est à mon tour d'opiner du bonnet à ce que tu dis, aussi alambiquées soient tes phrases ! Haha  Mr. Green

La Halfeline a écrit:
 En attendant, les Bombur et les Nori peuvent aller se brosser.
Bha, de toute façon, ils sont trop occupés à jouer les bouffons de service dans leurs tonneaux...  Rolling Eyes 

La Halfeline a écrit:
Le comique contemporain (beauf) dans l'univers de Tolkien, je suis désolée, ça me reste en travers de la gorge. Avec ce petit dialogue-sous-entendus-sexuels-pan-que-je-te-castre, on tombe carrément, sans mauvais jeu de mot, dans la vulgaire pantalonnade. Bientôt : American Pie en Terre du Milieu... -___________-'
D'accord, alors avant d'être un tantinet constructive :  Laughing  Laughing  Laughing    Laughing  Laughing  Laughing 
Comme tu as pu le constater avec l'emploi abusif de smileys, tu m'as bien fait rire! C'est tout à fait cela, et c'est également ce que je reproche principalement à P.J. ... J'avoue ne pas avoir remarqué pour la remarque de Saroumane (je me souviens que son allusion aux champignons hallucinogènes m'avait interpellée, je trouvais que ça ne correspondait pas au personnage), mais comme tu dis plus bas, Peter navigue entre deux eaux, et ne sait pas quel public choisir entre les adultes, les ados prépubères et les enfants. Le spectateur est balancé dans tous les sens, est-ce une bonne chose? Je ne pense pas.
La Halfeline a écrit:
Et le halo de lumière est l'apothéose ! J'avais carrément envie de rentrer sous terre tant j'avais honte pour le film que j'avais devant les yeux. Et ça dure. Dans un film où tout bouge à cent à l'heure et où l'on n'a pas un instant pour se poser, pourquoi nous faire durer ce pénible moment de loongues secondes ?
Mais c'est une elfe, il lui fallait son moment de gloire, de grâce, de beauté (*s'étouffe*)... Son moment, quoi.  pale 

La Halfeline a écrit:
Comme le disait Lostie : quelqu'un peut-il m'expliquer comment une misérable petite capitaine des gardes de la Forêt Noire maîtrise les mêmes pouvoirs de soins que Maître Elrond ? Et d'ailleurs, quelqu'un peut-il m'expliquer ce qu'un vulgaire orque foutait avec une lame de Morgul, pour commencer ??
Questions très pertinentes, Lostie, dommage qu'il y ait si peu de gens qui se les posent...  Rolling Eyes 

La Halfeline a écrit:
Certes, ça rafraîchit. Mais c'est quand même fait avec des bons gros sabots qui claquent, et ôtent le naturel qu'on trouvait dans une Eowyn, d'origine contrôlée, elle. -_-'
Ah ouiiiii! Eowyn! C'était un personnage très intéressant... *se balance sur son rocking-chair*
La Halfeline a écrit:
Bon, elle a du chien au combat. Pour moi, son style magistral est assez jubilatoire, flirte avec l'insupportable sans y tomber, contrairement à celui de Legolas, qui est devenu une véritable caricature.
Une fille sur le MDS a demandé "C'est moi ou Legolas est encore plus fort quand il est plus jeune?" ou quelque chose dans ce genre là. Je me suis posée la même question... C'est, comme tu le dis, une véritable caricature. D'ailleurs j'étais là seule à ricaner pendant les scènes de combat, tant c'était ridicule. Vraiment, la chorégraphie était trop visible!

La Halfeline a écrit:
Malgré tout le charme dont il fait preuve, je regrette quelque peu qu'on ne nous ait pas montré ce quasi-envoûtement qui gagne Bilbo lorsqu'il l'écoute parler dans le livre.
Je suis bien d'accord. Ah et puis, du coup, je trouve que les "Votre magnificence", etc, passent beaucoup moins bien (en VF surtout...). Oui, on voit bien que Bilbo l'intéresse un peu, sinon il l'aurait dévoré dès les premières secondes, mais ça ne va pas plus loin, après c'est course-poursuite dans Erebor.

Voilààààà, je pense que l'on partage tous et toutes le même point de vue. Encore une fois, bonne année!  cherry

PS : Half, j'ai vu que tu avais posté la suite de votre fic, j'irai reviewer très bientôt!


Dernière édition par EmmaTook le Mar 7 Jan - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Sam 4 Jan - 4:35

Je... Je vais laisser ça là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmaTook
Pécheresse luisante
avatar

Nombre de messages : 146
Date de naissance : 06/02/1999
Age : 18
Localisation : Dans mon trou de Hobbit.
Emploi : Dormeuse à plein temps.

MessageSujet: Re: The Hobbit   Dim 5 Jan - 0:53

Lostie a écrit:
Je... Je vais laisser ça là.

Spoiler:
 

Oui! Je l'ai vu et... j'ai rigolé.  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mar 7 Jan - 0:43

Ca y est ! Je trouve enfin un peu de temps pour coucher sur le forum mes réactions au dernier tronçon de la critique d'Emma (encore désolée pour toute cette fragmentation... j'espère qu'on s'y retrouve quand même).

Oui, on est d'accord, Petou nous lance assez peu d'os à ronger, question PDE, ça ne lui ressemble pas. Il ne se bonifie décidément pas, le bonhomme !

Citation :
Et puis les regard peu fins que lance Fili quand Tauriel s'approche un peu de trop de son frère.  
Ah, toi aussi tu l'as remarqué, néanmoins ? ^^

Citation :
Le pire a été pour Bilbo et Thorïn, qui devient à moitié schizophrène au fur et à mesure que le film avance...
On est d'accord, bis (et j'approuve dans le même temps tout le propos qui suit à ce sujet). Thorin commence à être gravement tourmenté par l'obsession de sa quête... Et voilà-t-y pas que ce vieux Bâlin en profiterait pour s'instituer sournoisement protecteur et ami privilégié de Bilbo ? Attention, Monsieur-Médiation à longue barbe, je vous ai à l'oeil !  
En somme, comme le dit Pinec, le Thorin/Bilbo en prend un coup, mais le Bilbo/Thorin tient bon. La tête de notre pauvre petit chou frisé face à la réaction du nain lorsqu'il le rejoint aux abords de l'antre du dragon ! Shit Peut-être Thorin s'est-il alors abandonné à un excès de cupidité par pudeur d'être venu chercher Bilbo malgré ses précédentes résolutions ? Mais tout de même, où sont passés les discours émouvants et les longues étreintes sur fond de paroxysme musical ?
Bon enfin, en guise de consolation, comme je le disais aux comparses : je pense que ce n'est que reculer pour mieux...  Rolling Eyes  A mon avis, tout cela n'est que prétexte à une grande scène de repentance finale pleine d'encensements et de « je vous ai toujours aimé, Maître Baggins ». Nous verrons si l'avenir me donne raison.

J'ai moi-même une PDE à formuler, quoiqu'elle fusse plus alambiquée, je l'admets, et qu'il faille plonger dans les arcanes quasi-métafictionnelles du film pour se convaincre de leur réalité.  
 
Elle concerne cette idylle tout à fait improbable entre Legolas et l'une de ses semblables. D'où nous ont-ils tiré cette idée saugrenue ? me direz-vous. Et comment la réconcilier avec les timides sourires et les démonstrations de protection que le bel ingénu adresse par la suite à Gimli, lors de la Quête de l'Anneau. 
*chausse ses lunettes*
Eh bien, voyez-vous, je pense que cette chère Tauriel a précisément joué un rôle de transition dans les penchants de notre jeune Legolas en fleur. En vérité, je pense qu'il faut lui reconnaître le mérite de l'avoir conduit d'une hétéro-sexualité intra-raciale à une homosexualité inter-raciale, par le truchement d'un fétichisme du pied. Et je vous le prouve !
Jugez plutôt sur pièce (ou plutôt, devrais-je dire, sur la pièce à conviction que constituent ces gifs relatant la réaction d'un panel représentatif des membres du cast, qui devaient se reconnaître mutuellement à partir de photos de leurs pieds):

Podoscope

Etant à présent établi que Tauriel possède les pieds d'un nain de sexe masculin à robuste corpulence, et en postulant chez Leglas l'existence d'un fétichisme du pied, je pense qu'il est possible de retracer une cohérence dans les marivaudages de ce dernier.
*ôte ses lunettes*
*sourire satisfait à la cantonade*
Legolarc
Citation :
presque 3 heures du film, c'est déjà assez long, mais peut-être aurait-il fallu ne pas s'attarder sur certains détails (comme les elfes qui se battent 18372934723 fois dans le film, hum. *têtue* *injuste*) et insister sur d'autres? Comme la visite chez Beorn.
Amen (*a l'impression croissante que son commentaire personnel consiste à opiner du bonnet de bout en bout*).
J'avoue avoir été honteusement grisée par toute la scène de la rivière, aussi excessive soit-elle déjà (pour moi, qui suis bon public, un excès encore exaltant et délicieusement régressif), mais je dirais que l'intervention finale des elfes est étouffante à de multiples points de vue :
- énième sauvetage de Kili, notamment grâce à la botte dite de l'Arwen réchauffée
- Tauriel qui se met à faire Matrix sur les murs de la chaumière
- Le style de combat de Legolas contre le cousin orque confused (peut-être devrais-je plutôt parler d'absence de style, en l'occurrence...). Là, Emma, tu peux y aller : WTF ? Pourquoi, après tous ces tournoiements et autres triple-axels de patineur artistique complètement too much, Leggy passe-t-il soudain en mode catcheur de Canal + ? Quelqu'un me l'expliquera-t-il ?

De manière générale, en fait, les séquences à Laketown m'ont un peu pompé l'air, je crois (excepté, peut-être, la joute orale assez réussie, à la fois du point de vue du dialogue et des prises de vue (avec, en accompagnement, l'inoubliable "moment-diversité-de-Peter-Jackson-regardez-en-plus-d'inventer-des-femmes-je-mets-des-gens-de-couleurs-ils-sont-si-exotiques-et-tant-pis-si-on-ne-les-trouve-que-bien-plus-au-sud-de-la-Terre-du-Milieu)).

Et, tout comme toi, j'ai regretté la brièveté du séjour chez Beorn (même si j'ai été ridiculement ravie de voir ses grosses abeilles), de même que celle de la traversée de la Forêt Noire. Le roman s'appesantit sur une impression de durée interminable, de sensation d'étouffement... joue sur l'envie du lecteur de se sortir de là. Ils ont essayé de nous balancer ça en 5 sec à l'aide de quelques ralentis et effets d'image troublés bon marché... Not good enough for me, I'm sorry. Et on passe à la trappe tous les éléments de scénar contribuant à la pesanteur : la traversée du ruisseau enchanté, le cerf manqué, Bombur qui s'endort et qu'il faut se relayer pour porter... Bon enfin, je sais bien qu'on ne peut pas tout mettre et qu'il est de nos jours considéré comme le comble du has-been d'attendre d'une adaptation filmique qu'elle adapte effectivement... J'ai au moins été agréablement frappée par la scène des papillons sur la canopée qui, l'espace d'un instant, s'est confondue avec l'image mentale que je m'en étais créée... Cette exaltation nue, enfantine, à coeur ouvert...
  

Ah, si je puis me permettre, je pense avoir mieux visé ma pause-pipi : au moment du dialogue elfique dans les rochers. Je ne regrette pas. Very Happy Enfin, au moins, tu te mets de côté quelques précieux fragments à découvrir plus tard !

Citation :
La scène du Nécromancien est trop, trop bien
Mwoui, même si j'ai eu la naïveté d'attendre, une fois de plus, Benedict Cumberbatch. Hem 

Eh bien ça y est, les enfants, je crois que j'ai fait le tour !
J'ajoute deux petites remarques personnelles qui me viennent à l'esprit mais, vu la longueur de mes postes, je pense qu'il ne vaut mieux pas que j'en écrive encore des tartines. Si d'autres commentaires me viennent par la suite, je saisirai l'occasion à ce moment-là.

Je ne suis pas sûre d'avoir réussi à exprimer l'étendue de mon enchantement lors de la rencontre de Bilbo et de Smaug. Bien que je regrette l'absence de quasi-complicité et d'envoûtement dans leur échange, j'ai été moi-même fascinée par le déroulement de la scène et la façon dont elle a été filmée. Je me suis véritablement prise au jeu, voire au piège, de ce contre-plongé vertigineux et sans fin, dévalant la montagne d'or tandis que les pièces dégringolent à chacune des sautes d'humeur du dragon – dûment calculées, on le comprend après coup, pour faire rouler l'Arkenstone et faire joujou avec Bilbo. Je me suis presque retrouvée dans un cauchemar, avec le genre de sensation de déséquilibre qu'on y expérimente. Enfin, pour se laisser happer à ce point, j'imagine qu'il faut s'investir peut-être déraisonnablement dans ce qu'on a sous les yeux...
 

Je terminerai par une protestation d'importance : CA MANQUE DE THORINADES !
J'attendais avidement de voir notre Oakenshield se donner en spectacle, comme il en a l'habitude, en faisant culminer des moments d'apothéose et de summums de sensualité tout juste soutenables par des flops monumentaux : ces aveux d'incapacité d'orientation, ces avortements de combat final à la faveur d'un coup de patte de la monture, tous ces moments d'une audace folle que Nasty aurait pu résumer par cette expression demeurée proverbiale : "c'est un échec".
Je me résignais tout juste à rester sur ma faim quand j'ai compris que Petou avait pris le parti de nous frustrer tout au long du film pour mieux nous offrir une THORINADE GEANTE AVEC DU DORE DESSUS en guise de Grand Final.
Merci Petou. Il me reste du respect pour toi.
 Salut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mer 8 Jan - 1:20

Citation :
Je vois presque la double porte s'ouvrir, une lumière extrêmement forte venue d'on-ne-sait-où-mais-ce-sont-les-slasheuses-de-la-Lanterne-donc-on-fait-comme-si éblouirait les spectateurs précédemment plongés dans l'obscurité la plus totale, il y aurait des chevaux blancs et les Hobbits de poches devant nous et...
C'est exactement ça. Le tout sur la musique de la piste "Out of the frying pan" de la BO, à 3 minutes 40.

Citation :
Mais qu'est-ce qu'ils ont mis dans mes chocolats?
Les champignons de Saroumane version Le Hobbit ? Rolling Eyes 

Citation :
j'aurais bien aimé faire ça, mais je me serais sentie un peu seule
C'est tout l'intérêt du visionnage entre slasheuses. Nous sommes seules ensemble.

Citation :
Même si elle pense encore que son nom c'est Cumcumber.

Je n'ai pas résisté:
 

Citation :
Peut-être s'étaient-ils dit que "chanson" rimait un peu trop avec "gaieté", et du coup, voulant bien faire comprendre que l'heure était grave, ils n'en ont pas fait...?
Mwoui, et encore, l'excuse hypothétique me paraît spécieuse... La chanson d'Erebor qu'ils chantent devant la cheminée, c'est pas Le Petit Bonhomme en Mousse...  Hem 

Citation :
Gimli avait beau l'irriter, il ne """s'abaissait pas""" aux basses critiques comme il a pu le faire avec la famille de Gloïn.
Exact. Bon, on peut se dire que cette fois-ci il est sur son territoire, en position d'autorité, et non dans le cadre d'une communauté multi-raciale en tant que simple membre... mais bon, je ne suis même pas sûre que la subtilité jacksonienne aille chercher jusque là.

Citation :
Cependant, j'avoue que le petit clin d'oeil à Gimli m'a fait sautiller sur mon fauteuil.
... Je plaide également coupable. "Ooooh !! Il le voit pour la première fois !! I love you I love you flower Champi "
 Honte 

Citation :
J'espère que vous avez passé un Joyeux Noël, que les lentilles-saucisses étaient bonnes
Elles l'étaient ! Je vous remercie. Salut 

Citation :
des films "mixtes" il y en a plein, on peut faire quelques exceptions, non?
Eh bien tu as la réponse de la Warner... Rolling Eyes 

Citation :
Bha, de toute façon, ils sont trop occupés à jouer les bouffons de service dans leurs tonneaux...
*pouffe de rire toute seule*

Ravie que ma petite ruade contre l'humour contemporain t'ait plu Laughing . Et, oui, je faisais précisément allusion à la fameuse réplique sur les champignons.
Petou devrait se méfier : à courir trente lièvres à la fois...  Neutral 

Citation :
C'était un personnage très intéressant... *se balance sur son rocking-chair*
Ah ah ! On est bien parties si tu trouves déjà naturellement ton chemin vers ton rocking-chair ! Mr.Red "Ca, j'aime !" (*très déçue que personne n'ait pondu d'image de la Classe Americaine avec ce slogan*... Les geeks français sont vraiment des tire-au-flanc.)

Citation :
"C'est moi ou Legolas est encore plus fort quand il est plus jeune?"
Il est aussi plus empâté...
 Gandalf Voyons, Half ! Garde ta langue fourchue derrière tes dents !
Oui Papy Gandy...

Citation :
je trouve que les "Votre magnificence", etc, passent beaucoup moins bien (en VF surtout...)
Pour l'avoir vue par la suite, l'honnêteté me pousse à te confirmer que la VF est en bonne partie responsable de ce rendu un peu douteux, enfin, c'est un avis qui n'engage que moi.

Citation :
PS : Half, j'ai vu que tu avais posté la suite de votre fic, j'irai reviewer très bientôt!
Ne te fais pas de bile, il n'y a pas d'urgence Wink (même si c'est très délicat de me laisser un petit mot à ce sujet !).

Pour ma part, à présent que je suis à jour sur le Hobbit, j'essaierai de poster mes impressions sur le premier Sherlock très prochainement.

Bonne nuit !  Like a Star @ heaven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mer 14 Mai - 0:55

Bonjour-bonsoir, juste pour dire que m'ennuyant, j'ai relu tout le topic et arrivant à la fin, ceci (entre autres) m'a bien fait rire :
Half a écrit:
WTF ? Pourquoi, après tous ces tournoiements et autres triple-axels de patineur artistique complètement too much, Leggy passe-t-il soudain en mode catcheur de Canal + ? Quelqu'un me l'expliquera-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Mer 14 Mai - 18:42

He he ! Razz Contente de t'avoir fait sourire, Lostie.

J'en profite pour faire une petite annonce : je viens d'apprendre que j'irais à nouveau aux oraux cette année. Je n'ai pas encore la date (entre le 8 juin et le 3 juillet de toute façon), mais ça signifie que je donnerai encore peu signe de vie ces prochaines semaines. Navrée pour ça Confused. Enfin, heureusement, j'imagine que vous avez d'autres chats à fouetter de votre côté ! Je me sens telle Eowyn face au Nazgûl pour l'instant. O woe is me o misery...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mailine
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 532
Date de naissance : 11/02/1991
Age : 26
Localisation : Dans des épis de blé
Emploi : Ad impossibilia nemo tenetur

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 15 Mai - 8:47

Moi, je passe en coup de vent, mais je te souhaite bonne chance ! Pourfends-le !  Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 15 Mai - 19:10

Ooooh ma p'tite Mailine !!  
Comme il est bon à lire, ce petit mot !

Bon, je n'ai pas tellement joué de chance pour la date cette année : du 14 au 16 Confused.
Enfin, comme il faut toujours positiver, nous dirons que je serai débarrassée assez tôt.

Half en train de ramper partout à la Gollum sous l'effet du stress

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 15 Mai - 22:51

Heyyy !

Non mais c'est très bien, et puis tu as déjà l'expérience de la chose, cette fois tu sauras parer tous les coups. Sting Aragorn Gimli Legolas Legolarc 


Bon sinon au hasard d'un passage en grande surface, je suis tombée sur An Unexpected Journey en version longue + bonus en 5 DVD... (je n'ai pas de lecteur Blu-ray Mr. Green ) à 15€, du coup je me le suis offert (en revanche, PJ et sa troupe peuvent se brosser pour que je dépense un centime pour The Desolation of Smaug, magnifique dragon or not   ). On verra bien, y aura peut-être du bonus croustifondant (© Titef) quelque part. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 22 Mai - 20:30

Merci pour toutes ces passes d'arme ! Elles m'ont bien fait sourire ! Mr.Red 

Et GO YOU pour le DVD ! En ce qui me concerne j'attends le coffret des versions longues, mais je pense quand même me fendre de l'ensemble à ce moment-là... Ne serait-ce que pour réaliser ce fantasme régressif majeur : regarder un jour les deux trilogies d'affilée, éventuellement étalées sur deux ou trois jours, soyons fous. Entre slasheuses, ce serait encore cent fois mieux, évidemment... mais, comme le disait Nasty, il faudra prévenir les autorités sanitaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 22 Mai - 23:04

frodo aux grands yeu La belle idée. frodo aux grands yeu 

(mais dans l'ordre chronologique, étalé(e)s sur des duvets/matelas (ceci n'est pas un pairing) et entouré(e)s de vivres. ^-^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 22 Mai - 23:39

Exactement.

Ah la la, lorsque ce beau jour arrivera...
*prend une voix aigüe et cassée*
Il suffira d'un signe... un ma-tin
Un matin tout tranquille... et serein
Plus de faim de fatigue... des festins
De dragons, de hobbits... et de nains

Tu ris mais sois tranquille... un matiiiIIIiiiiiIIIIiiiIIIIIN !!!


*se fait sortir par Pippin*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Lun 28 Juil - 22:26

Et youplà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmaTook
Pécheresse luisante
avatar

Nombre de messages : 146
Date de naissance : 06/02/1999
Age : 18
Localisation : Dans mon trou de Hobbit.
Emploi : Dormeuse à plein temps.

MessageSujet: Re: The Hobbit   Lun 28 Juil - 23:04

Ah! Je viens tout juste de la voir sur le compte Facebook de P.J. et... oh là là je saute partout! Je courais vers la Lanterne pour la partager, mais je vois que c'est chose faite  Laughing J'ai dû la regarder plusieurs fois parce que mon cerveau a eu une sorte de blocage : (oui je mets les balises au cas où m'enfin...)

Spoiler:
 


J'attends Décembre avec impatience.  
... oh, et après... ce sera la fin?  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: The Hobbit   Jeu 27 Nov - 22:13

GAH. frodo aux grands yeu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmaTook
Pécheresse luisante
avatar

Nombre de messages : 146
Date de naissance : 06/02/1999
Age : 18
Localisation : Dans mon trou de Hobbit.
Emploi : Dormeuse à plein temps.

MessageSujet: Re: The Hobbit   Lun 1 Déc - 23:35

Owww... Razz  Embarassed  cherry  




J'édite pour dire que jeudi soir PJ, Freefree et Richard Armitage étaient invités au Grand Journal.



Bon les questions de De Caunes n'étaient pas tip top mais bon, c'était amusant de les voir. Wink

Les chaussettes de Martin ours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Hobbit   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Hobbit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Bilbo le hobbit - le livre
» [Tolkien, J.R.R] Bilbo le Hobbit
» Votre nom en elfique et en hobbit
» BILBO LE HOBBIT
» Bilbo le hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 2 : Le slash oui, mais où ? :: La salle très obscure...-
Sauter vers: