fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE JOURNAL TRES SECRET DE GIMLI FILS DE GLOIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: LE JOURNAL TRES SECRET DE GIMLI FILS DE GLOIN   Mar 8 Fév - 16:45

La Halfeline
Jackmaster

JOURNAL TRES SECRET DE GIMLI FILS DE GLOIN


Jour trente-trois :

Mreuh, mreuh, mreuh…

Jour trente-quatre :

L’Elfe s’applique à prendre des poses le torse bombé et les yeux conquérants devant la caméra, et suis sensé traîner derrière ou m’affaler le nez dans le ruisseau pour accentuer encore l’effet (feuilles sous la tunique ne font pas tout…).

Hais les Elfes.

Mais aime encore plus les pièces de ferraille clinquante…


Plus tard

Courir, courir, toujours courir. Commence à me lasser sérieusement. Fichus hobbits. Foutus Elfes. Quand je pense que Frodon est parti tout seul avec ce crétin de Sam et l'Anneau et qu'il va se barrer dans ce Mordor plein d'Orques... enfin, Sam les tueras s'ils tentent quelque chose, c'est toujours ça...

Plus tard

Arlagorln a trouvé un colifichet en forme de feuille par terre. Est persuadé que les Hobbits « sont peut-être en vie » comme a montré qu’il l’avait bien compris Legolas. N’ai pas eu le cœur de leur montrer le distributeur de pièges à mômes 50 mètres plus loin.

Plus tard

L’Elfe s’essaye à présent aux « répliques qui tuent » avec des histoires de soleils rouges absolument ridicules. Doit parler avec lui à propos d’une éventuelle remise en question de ses choix d’orientation dans le cinéma. Serait plus à sa place pour présenter la météo, à mon humble avis.


Jour trente-cinq :

Avons été accosté par une sorte de troupe de cirque. Le gros clown avec un chouette chapeau-cheval a fait mine de me menacer, et ce crétin de Leggy à encore voulu jouer les héros... Certaines personnes ont du mal avec le second degré. Enfin, ils ont joué près du campement des orcs qui ont pris les hobbits, et apparemment ils sont partis dans cette foutu forêt. Qu'est-ce qu'ils ont tous avec les arbres ?


Plus tard

Charnier de carcasses d’orques fumant a son côté artistique, selon moi. Evoque la fragilité de l’existence vouée au Mal, surtout pour les tapettes. Très moral. Arlagorln a shooté dans un casque pour s’entraîner, lui, à la saison de foot à venir. Malheureusement, s’est tué le pied et a hurlé comme un goret. S’est ensuite penché par terre et est redevenu soudain tout guilleret en affirmant qu’il avait retrouvé la trace des Hobbit. Ma foi, m’interrogerai toujours sur les capacités de déduction des rôdeurs quand je vois ces herbes pliées, ces chapelures de carottes et ces traces de Candia renversé… *sgratt, sgratt*

Plus tard

Déteste les arbres. Hait les forêts. Elfe très content, évidemment. Enfoiré. N'était pas si fier dans la Moria.

Plus tard

J'ABHORRE cette forêt. Des arbres qui BOUGENT !!

Plus tard

Gandalf ? Il n'était pas mort, alors ? En tout cas, il a eu le temps de se changer, et de changer de chapeau (devait commencer à s'user, à force). Nous dit qu'il à buté le Balrog, et que les hobbits sont en sécurité. Et meeeeerde... Je l'savais bien que c'était une arnaque, cette histoire de forêt ! Et maintenant, on repart pour le Rohan. Enfin, on va au moins revoir les clowns...


Jour trente-sept :

Edoras très moche. Tout le monde fait la gueule. On comprend pourquoi le gouvernement doit faire usage d’une brigade de clowns spéciale. Enfoirés nous ont tout piqués avant de nous accorder une audience vers le vieux débris qui sert de roi à ce taudis. Me sens tout nu sans mes cinquante haches tout d’un coup… Grande baston s’engage parce que Gandalf a décidé de faire un strip-tease pour tenter de créer un choc émotionnel assez fort pour faire revenir le roi à lui. Soldats trouvaient ça outrageux pour la bienséance collective, mais faut ce qui faut. Et puis ai pu me défouler un peu comme ça.

Jour trente-huit :

Traitement de choc semble avoir fonctionné. Roi rajeuni. Soupçonne Gandalf de ne pas avoir fait que lui parler ; s'il croit que ses prétendues "réunions de travails" donnent le change, il se trompe lourdement. Enfin, ça le changera des hobbits.

Plus tard

On part pour le Gouffre de Helm. Enfin, de la pierre...et nous ferons le voyage avec Eowyn, plutôt mignonne dans son genre. La soupçonne de vouloir les fesses d'Aragorn, cela dit. Ferait mieux de se surveiller si elle ne veux pas se faire, humm.....griffer à mort par Legolas ? Enfin.

Plus tard

Aurais dû m'en douter. Foutus tapettes de Rohirrims, même pas capable de faire 50 bornes à pieds ! On se retrouve sur de stupides chevaux comme les derniers des clowns...

Plus tard

Ai essayé de recréer un numéro de clown sur cheval que j'avais vu auparavant. Pas un franc succès : tout le monde semble avoir pensé que je m'étais juste cassé la figure de ce foutu canasson.

Plus tard

Je crois que j'ai une touche avec Eowyn... elle a rit quand je lui ait parlé des naines. Selon le protocole, aurait dû la décapiter, mais enfin...


Plus tard

Attaque de wargs. OUAIS !!! Enfin de la baston !!! Suis fin fou comme un jeune cabri dans une prairie d’herbe grasse. M’excite sur le canasson qui, voulant à son tour faire le numéro de clowns, se met à partir en arrière. Foutu steak sur pattes… Elfe finit par m’héberger derrière lui en remerciement des pitreries d’arrière-plan pendant la course. M’explique qu’il va en profiter pour montrer à Arlagorln qu’il « [est] bien plus brave que cette pouffiasse, et qu’en plus, [il] es[t] le plus beau ». Suis tellement saisi que me pète la gueule à nouveau.

Commence à vraiment haïr les chouaux.

Aperçois un warg qui me grogne là-bas. Hourrah !!

Elfe descendu la bête alors qu’elle gambadait à moi. Elfes = enfoirés finis.


Plus tard

Excellente baston. Aragorn est tombé de la falaise. Soupçonne Hama de l'avoir poussé ; n'a manifestement pas apprécié qu'il ait des vues sur Eowyn. En tout cas, c'est confirmé : je hais les chevaux.

Et c'est reparti, toujours derrière l'elfe... Il passe son temps à me parler de sa coiffure. Grrr.
Aurait préféré aller à pieds.

Nuit trente-huit :

Grosse baston en préparation ici. Plein de monde, des épées affûtées... C'est pas mal. Leggy à fait une crise d'angoisse dans les vestiaires et s'est pris quelques remarques assez sèches d'Aragorn, il est parti pleurer dans un coin. C'est peut-être ma chance...


Plus tard

Ai tenté de consoler l’Elfe mais ai dû monter sur un tabouret pour le serrer dans mes bras, ce qui n’était pas très pratique. Ai essayé de le persuader de laisser tomber le coup, mais ce crétin est intoxiqué. A déclaré qu’il irait lui faire ses excuses pendant qu’il se changerait pour le combat.
L’Elfe est un obsédé.

Plus tard

ARRRRRRRLLG !!! Godamn ! Des Elfes… Il en arrive des centaines ! Des Elfes partout ! Sauvez-moi !!!

Plus tard

Remparts du Gouffre de Helm pourris, aucune visibilité. Suis encore soudoyé pour faire le grand niais (ou plutôt le petit…) de service pendant que la caméra passe sur Legolas et moi. Se faire du fric peut parfois être vraiment dégradant…

Bordel, ils arrivent ces tapettes d’orques ! Il fallait mettre du rouge, imbéciles !


Plus tard

Bon, ils sont là, et ils sont nombreux. En tout cas, ai pris une décision : vais me déclarer à Arlagorln pendant la bataille, sinon je n'en aurai jamais le courage.

Plus tard

Quel abruti !!!
Je lui fais une déclaration sous-entendue pleine de subtilité, et tout ce qu'il a trouvé à faire c'est de me jeter au milieu d'une troupe d'orques puants !
Me vengerai.
Legolas a encore fait son surfer haddeubal sur un vieux bouclier...c'est franchement pathétique, ce qu'il en arrive à faire pour attirer son attention. Et suis presque sur de l'avoir vu jeter un regard meurtrier à Haldir après son étreinte avec Arlagorln... serait pas étonné qu'il se prenne une flèche.


Plus tard

Ai fait un acte héroïque pour sauver Arlagorln projeté en mauvaise posture par l’explosion du mur. Me suis tout de même retenu de beugler « Gérlonimo ! » en sautant dans les orques, bien que c’eût été de mise. Arlagorln a crié mon nom avec beaucoup d’émotion et lancé toutes la compagnie d’Elfes à mon secours. MOUARF ! Si un jour on m’avait prédit ça…
Espère qu’Arlagorln a remarqué comme je tenais à lui et comme j’étais courageux.

Plus tard

Gagné ! Haldir a rendu tripes et boyaux ! Dommage que je n’avais personne avec qui parier…


Plus tard

Retranchés dans le bastion. Pas pour me déplaire, me rapproche d'Arlagorln.

Jour trente-neuf :

POURQUOI est-ce qu'il m'a pas laissé partir casser de l'uruk avec lui ? "Sonner le cor", mes deux haches de jet ! Il voulait se débarrasser de moi…. Même ce gourgandin d’Elfe était du strike, au trot levé sur son choual blanc… Pffff… Arlagorln a prétexté qu’il n’aurait pas assez de coffre pour le cor de Helm, mais sais que c’est une excuse foireuse. Enfin, l'arrivée "surprise" de Gandalf était correcte. Aurait été mieux si il avait pas insisté pour refaire 30 fois la prise à cause de la lumière dans ses cheveux... où si on l'avait pas entendu arriver à 50 bornes, même si tout le monde a joué le surpris (ben ouais, ça fait du bruit et de la poussière tous ces canassons...en plus ils ont patientés 1 heure sur le bord de la vallée pour attendre la levée du jour...)
En tout cas, j'ai quand même tapé de l'uruk !
En plus, me suis fait à moitié violer par Eowyn. Crois que je vais me la faire, ça me distraira....*soupir*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE JOURNAL TRES SECRET DE GIMLI FILS DE GLOIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» video SST : piquage pour carte a fils tendus
» Vos DVD "doudous"
» GIMLI SON OF GLOIN
» Le Secret de l'Univers 2 • Les Êtres aux Yeux Bleus
» LE JOURNAL DE RUBY OLIVER : PAS TRES ROND DANS MA TETE de E. Lockart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: Tout part en sucette !-
Sauter vers: