fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE JOURNAL TRES SECRET DE PEREGRIN TOOK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 30
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: LE JOURNAL TRES SECRET DE PEREGRIN TOOK   Mar 8 Fév - 16:43

Voici le délire que m'a proposé un copain hier soir (vivi, je tiens à préciser que ça ne vient pas de moi!!): faire la suite des tordants "very secret diairies" dont je rappelle l'adresse: http://www.ealasaid.com/misc/vsd/
Je préviens tout le monde que l'humour n'est pas ce qu'on pourrait qualifier de fin, et que cela fera surtout rire ceux qui ont lu et apprécié l'original. Mais bon, un peu de déconne facile, ça fait du bien parfois! Smile (de plus, j'aurai le mérite d'avoir fait écrire ça à un non-slasheur (enfin, disons que je suis en train de le pervertir malgré lui...))

La Halfeline
Jackmaster



JOURNAL TRES SECRET DE PEREGRÏN TOOK


Jour trente-trois :
Trois jour de promenade à dos d’orque = problèmes croissants d’hémorroïdes. Merry n’a pas compris mes réticences au moment où il m’a brandit la carotte offerte par les Uruks sous le nez. Merry un sale égoïste, en vérité. Grosse déprime au rythme des bringuebalements. Si ça continue je serai bientôt encore plus petit que maintenant à force de tassage de vertèbres. Merry, à-côté, fait le mort pour bouder.


Jour trente-cinq :
Merry continue à faire le mort. Peut-être que...non, sûrement pas.
plus tard
Merry bien vivant. Test de la carotte concluant.
plus tard
Orcs m'ont confisqués ma carotte. Ai vu Grishnak la prendre et regarder Merry d'un air vicieux. Merry n'a pas voulu m'écouter quand je lui ait dit qu'on nous observait. Il ne m'écoute jamais, de toute façon. Bien fait pour lui.



Jour trente-six :
Merry commence vraiment à me causer du souci. Semble cette fois vraiment à moitié mort. Ai gueulé pour qu’on lui donne à boire, mais n’avait pas prévu que les orques seraient assez vicieux pour lui donner du Captain Soif pur. Ai protesté mais Grishnak m’a menacé de me faire couiner, aussi, me suis écrasé.

Je suis un héros, pas un déviant fini !

Bon, pas à ce point.


Jour trente-sept :
Les Orques attaqués par des gens à cheval avec de grandes lances. Ai réussi à nous faire échapper. Ai dû traîner Merry qui semblait assez intéressé, spécialement par les lances. Ai marmonné quelque chose au sujet de proportions anatomiques en rapport avec la taille de l'arme quand je l'ai interrogé, mais s'est refusé à en dire plus.

Agressé par un type qui préfère les couteaux aux carottes. Lui ait dit que je n'appréciait pas le SM. A trouvé un Rohirrim pour jouer avec lui. Merry a semblé étrangement déçu.


plus tard

Merry intercepté en pleine fuite par un orque cramponné à sa ceinture. Lui ai suggéré avec sagacité de l’enlever sans tarder. Orque dépité (mais a pu aller faire mumuse avec le morceau de cuir et un copain) mais nous sauvés ! Etrangement, Merry ne m’a pas cru aussi aveuglément quand je lui ai dit que les pantalons étaient dangereux à cause des ronces qui s’y accrochent et pourraient le ralentir.

plus tard

Le manque d'herbe de la Comté a des effets étranges. Je commence à voir des arbres qui parlent. Enfin, Merry aussi semble les voir, sauf qu'il les décrits oranges et pointus.

Ne sommes peut être pas en manque de la même chose, en définitive.


Plus tard

Arbre qui parle dit s’appeler Sylvebarbe. Décide d’office d’utiliser « Syvy » plus pratique et plus mignon. Enfin, lui pas si mignon que ça, nous serre très fort et fini par nous balancer aux pieds d’un vieux en robe. Oh non ! Je ne veux pas servir de jouet à n’importe qui !!

Jour trente-huit :

Vieux en robe semble être Gandalf. Semble avoir été décoloré par son combat avec le Balrog. Peut être l'eau.

Plus tard.

C'est bien Gandalf. Ne peut plus faire le pointy hat trick avec son capuchon, mais son nouveau bâton à ne forme très pratique, d'après Merry. Qu'est-ce qu'il à contre les carottes ? Boude.


Jour trente-neuf :

Syvy plus gentil à présent qu’il s’est fait dire par papé qu’il devait nous mener en sécurité. … Trop gentil en fait, puisqu’il passe la journée à nous câliner et à nous raconter des histoires et des poèmes de son cru. Avons adopté la super tactique de Merry et fait les morts, ou plutôt, les endormis profonds. Syvy nous a déposé comme des œufs dans un lit de mousse avant de nous recouvrir d’humus en guise de couverture et de nous faire un bisou du soir. …Comprend pourquoi personne ne veut embrasser le Nain, ai la joue qui pèle à présent.
Syvy parti faire la bringue avec ses potes en bois. Lit de mousse très confortable, mais chatouillant une fois sans vêtements. Damned, nous fûmes eu !


Jour quarante :

Syvy semble avoir rameuté pas mal de ses copains en bois pour une espèce de rave bizarre. Ils se plantent les uns en face des autres et ils...bourdonnent bizarrement. Ai préféré la fête de Bilbon, mais les carottes arboricoles remplacent avantageusement les fusées d'artifice.


Nuit quarante :

Merry sur les nerfs. Suis étendu pour le compte et somnole comme un bienheureux contre un tronc d’arbre. Merry, désœuvré, tourne comme un raton en cage en poussant des soupirs exaspérés, regardant ostensiblement sa Cartier et toussotant à en faire passer sa voix en mode Gollumiste. Mais Ents semblent en avoir peu à foutre et les entend éclater d’un rire gras et noueux après une réplique de l’un d’eux. Commence à douter de l’efficacité des vieux copains de l’armée de papy…

Plus tard

Merry tente d’expliquer aux grand-pères vermoulus que nos amis ont besoin de notre aide. C’est vrai, ça ! Quand je pense à ce pauvre Frodon perdu je ne sais où parmi cette communauté de vils pervy hobbit fanciers contre-nature, me dis que les géants verts exagèrent de faire durer le truc ! Enfin, me rassure en songeant que Sam les tuera s’ils tentent quelque chose.


Jour quarante et un :
Les papys ont pris une décision ! hourra !

plus tard

Ces imbéciles n'ont rien compris ! Saroumane va continuer à produire des Ourouks par milliers, et ils finiront par envahir toute la terre du milieu !

Plus tard

En ai parlé à Merry. A semblé moyennement intéressé jusqu'au moment où je lui ait parlé d'ingénierie génétique. Le renforcement musculaire de certaines zones semble l'intéresser particulièrement, ainsi que l'augmentation du débit sanguin. Cela dit, ne voit pas la nécessité d'interrompre de telles recherches. Suis-je le seul à en comprendre les dangers ?

Plus tard

Merry a attiré mon attention sur les possibilités d'une utilisation positive de ces technologies. Vois la situation sous un autre angle.

Plus tard

Syvy nous à proposé de nous mener hors de la forêt. Lui avons évidemment demandé de nous mener en Isengard. N'as pas bien compris, mais à acquiescé.

Plus tard

Syvy semble avoir été énervé par la vue des alentours de la clini...de l'Isengard. Apparemment, ils ont aménagé une esplanade (sans doute un parking : quand ils auront fait un peu de pub, tout la Terre du Milieu s'y pressera.

Plus Tard

Ces crétins d'arbres ! Pharisiens, béotiens, anti-science primaires ! Ils ont détruit l'Isengard...snif...
Enfin, j'ai tout de même sauvé un stock de carottes arboricoles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE JOURNAL TRES SECRET DE PEREGRIN TOOK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Secret de l'Univers 2 • Les Êtres aux Yeux Bleus
» LE JOURNAL DE RUBY OLIVER : PAS TRES ROND DANS MA TETE de E. Lockart
» The secret diaries of Charlotte Brontë
» [Poème] - Journal secret - PG13
» Un secret autours de la Pieces de 1 Dinars FAO 1972 tres demandés sur le marche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: Tout part en sucette !-
Sauter vers: