fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vicky Cristina Barcelona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Vicky Cristina Barcelona   Dim 12 Oct - 12:56

Je suis allée voir hier soir avec deux copines le nouveau Woody Allen : Vicky Cristina Barcelona .

Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.
Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.
Un soir, dans une galerie d'art, Cristina "flashe" pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu'ils ont failli s'entre-tuer.
Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s'envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l'amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l'aventure... (résumé allociné)

Je suis allée le voir sans en connaître autant. Mes copines voulaient le voir et moi, j'avais envie de sortir. Je dois vous avouer que je ne connais pas bcp les films d'Allen. J'ai dû en voir un... et encore je ne me rappelle plus lequel... *inculturée*.
Ce film peut vite ennuyer, je pense. C'est très lent, raconté par une voix off. J'ai eu du mal à y entrer au début mais l'atmosphère espagnole/catalane du film m'a séduite. Javier Barden (qui joue Juan Antonio) est merveilleux, il est un très bon auteur. J'ai aussi bcp aimé Rebecca Hall (Vicky), qui est la révélation du film. Penelope Cruz et Scarlet Johansson sont bien sûr très belles. La fin peut en embêter plus d'un et c'est justement ce que j'ai aimé. On n'est pas dans une fin à l'américaine où tout finit bien. Cela ne finit pas mal non plus mais ça finit comme dans la "vraie vie" et c'est ça qui m'a plue.

Pourquoi je vous en parle ici ? Tout simplement pour le ménage à trois qui se développe entre Cristina (Scarlet), Maria-Elena (Penelope) et Juan Antonio, avec quelques moments yuri. ^^

Bon, je suis tjs aussi nulle pour faire une critique de film mais si vous avez l'occasion de voir le film, tentez et dites-moi ce que vous en avez pensé !

Poutoux
Gred

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
odea nigthingale
Pucelle à la chandelle


Nombre de messages : 12
Localisation : quelque part près de la mer toujours!
Emploi : frotter du crin sur du métal.

MessageSujet: Re: Vicky Cristina Barcelona   Jeu 31 Juil - 2:49

salut gred, vicky cris etc est un film génial je l'ai vu en dvd (ma période pas le tps d'aller au ciné) si tu aimes l'atmosphère "catalane" du film essai donc les films d'almodovar surtout les premiers: très belles scènes bien chaude. j'ai l'impression que je te répond un peu tard non? biz
odea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vicky Cristina Barcelona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les génériques Italiens / Cristina d'Avena
» Vicky '32 Ford
» FORD 32 "vicky fantom "
» Vicky The Viking - Limited Gift Set
» [Rodriguez, Cristina] Les mystères de Pompéï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 2 : Le slash oui, mais où ? :: La salle très obscure...-
Sauter vers: