fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Surprise, T-Bag/Maytag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KatSou
Serpentine scintillante
avatar

Nombre de messages : 199
Date de naissance : 08/02/1985
Age : 32

MessageSujet: Surprise, T-Bag/Maytag   Mar 25 Mar - 4:27

Petit texte répondant à l'atelier 8 du 21/03/2008.
Un peu long pour un défi, trop baclé pour un OS. Dommage.

Pairing : T-Bag/Maytag
Thème : Post-it

Dans les douches

Theodore contempla les pattes de mouches, griffonnées en hâte sur un post-it collé sur la monture de son lit, d’un air pour le moins circonspect. Il se sentait déjà grognard du fait de toutes les politesses faussement enjouées dont le clan le gratifiait depuis le début de la matinée, il devait à présent accuser les petites fantaisies de tendron de son mignon qui le conviait sans pudeur à un rancart amoureux. Piqué par tant d’aplomb de la part de son joujou libérateur, T-Bag arracha sèchement le petit papier jaune et prit tout de go le chemin des douches, bien décidé à lui allonger la déculottée expiatoire qu’il méritait. Il s’élança dans une marche affamée, aiguillonné par une soudaine soif de sang et de chair rossée, croisant au passage cette larve ramollie de Geary qui semblait lui ouvrir la voie.
- Alors Bagwell, on s’offre un petit tête-à-tête en amoureux pour souffler les bougies ?
- Tu ne crois pas si bien dire, mon gars, siffla T-Bag en se retournant sans interrompre sa foulée. Encore qu’une tête s’apprête à frotter le carrelage en cadence pendant que je jouerai avec les bougies…
Le maton fit tourner la matraque dans sa main en grignant comme un âne.
- C’est ça… Déballe ton cadeau et magne-toi, t’as dix minutes.
- Si tu veux regarder, ne te gènes pas, mais il faudra tomber le caleçon !
Roy se fendit d’un demi sourire crispé tandis que le sociopathe disparaissait dans la salle des douches.

La tension montait de plus belle dans la chair de T-Bag à mesure qu’il découvrait la mise en scène de ce ridicule conciliabule, calibrée au poil de matuche pour ses beaux yeux bruns. Arrivé au milieu des murs gris fumé, le pédophile à présent bien échauffé eut la consternation de constater qu’un nouveau petit carré jaune s’affichait outrageusement sur un muret carrelé.

Suivre les bouts d’emballage pour arriver à la surprise

Les pupilles déjà sombres de Theodore se dilatèrent sous la colère. Il consentit cependant à rechercher du regard l’objet de cette comédie. Il trouva, derrière le muret, les pièces d’un ensemble pénitentiaire disposés en lignée jusqu’au fond de la salle. Ce gamin siphonné n’avait tout de même pas osé pousser le vice jusqu’à lui proposer un jeu de piste ?
- Dis-moi, morveux, tu comptes me faire courir comme un rat de laboratoire encore longtemps, ou tu t’es suffisamment régalé avant de prendre la fessée ? railla le chef de clan sur un ton qui cachait bien mal son aigreur.
C’est alors que Jason sortit du recoin sombre qui avait valu à T-Bag nombre de petits instants de plaisirs charnels et sanglants. Contre l’attente du meneur excédé, le jeune homme était habillé et pimpant. Toutefois, Bagwell se sentait d’humeur à troquer le petit sourire mutin ornant cette frimousse appétissante par quelques geignements d’angelot que l’on fesse à coups de discipline. Il s’approcha tout près de son Maytag pour l’entendre s’expliquer.
- Maintenant tu vas me dire quel est ce petit jeu stupide que tu manigances depuis ce matin, et ne me débite pas de mignotises de pucelles en fleur ou je promets que ton joli cul ne se reposera pas de sitôt sur une chaise, mon agneau.
- Ne monte pas tout de suite sur tes grands chevaux, tu sais pas pourquoi j’te fais cavaler, répliqua Jason dont le sourire persistait.
Il agrippa sans retenue le tee-shirt blanc du leader de l’alliance, le soulevant avec insolence pour immiscer ses doigts sous l’enveloppe de tissu, jusqu’à y sentir le contact de la peau tendue. T-Bag le laissa jouer ainsi quelques menues secondes, observant d’un œil autoritaire le toupet de son giton. Il enroula très vite ses longs doigts de fer autour du poignet audacieux de Maytag, stoppant fermement son geste.
- Je monte sur qui je veux, quand je veux, dit-il avec une solidité paternelle. Tu devrais savoir que je n’attends pas les petites fêtes solennelles pour me mettre en appétit, et si tu continues comme ça, je ferais peut-être en sorte que cette journée soit l’occasion d’une bonne petite punition que j’irai marqué bien en profondeur dans ta chair.
Jason se replia dans une plainte silencieuse quand il sentit la prise de T-Bag serrer son bras.
- Ce n’est pas au programme du jour, articula t-il avec peine.
Le pédophile se raidit de plus belle, estomaqué par cette résistance inhabituelle.
- Tu te moques de moi, gamin ? Ou tu as des envies suicidaires, ces temps-ci ?
- Regarde plutôt derrière ! Je t’ai pas fait venir ici pour une partie de pattes en l’air alors que tu peux très bien t’soulager dans la cellule ! rouscailla le jeunot, gardant la posture de soumission dans laquelle son maître l’avait réduit en un tournemain.

Pris de curiosité, Bagwell se décala vers le recoin exigu où s’était niché Maytag. Il y trouva, à sa grande surprise, la silhouette frémissante d’un garçonnet recroquevillé dans le fond, complètement dénudé. Ce visage enfantin, ces yeux noircis de haine sous les boucles brunes ne lui étaient pas étrangers.
- Voyez-vous ça, susurra le leader de l’alliance avec un sourire aiguisé. Ne serait-ce pas notre petit Thomas, du patriclan des Ricci ?
- C’est ça ! avait répondu Maytag en s’accrochant tendrement à la poche ressortie de son protecteur. J’savais qu’une petite présentation t’ferait plaisir. Comme le temps est compté, je l’ai déballé pour toi. Ca a pas été chose facile, hein ! Un peu hargneuse, la friandise ! Heureusement, Trokey a de bons muscles.
- Trokey est un ange gorgé de puissance quand il s’en donne la peine, murmurait Theodore avec langueur, ses joues émaciées généreusement fendues d’un rictus alléché.
T-Bag ébouriffa la houpette de son mignon qui ronronnait à ses côtés, la lèvre inférieure voluptueusement coincée entre ses dents. Il se pencha vers le petit prostré dévêtu qui le fusillait du regard là où Bagwell le contemplait avec bonheur et mansuétude. Le jeunot se braqua instantanément, prêt à se rebiffer si nécessaire.
- Doucement, mon chaton, pas besoin de sortir les griffes avec moi, souffla le pédophile en couvant Thomas d’un regard bienveillant. Mon garçon s’est montré indélicat envers toi, mais crois-moi, bien qu’il soit un peu cavalier par moments –il lorgna furtivement Jason par dessus son épaule-, il l’a fait dans le seul souci de ton bien-être futur.
Les doigts de T-Bag vinrent délicatement taquiner quelques mèches entortillées, et une main fébrile s’élança contre lui. Il la saisit sans effort et resserra l’étreinte pour contraindre le petit chat sauvage à l’obéissance. A l’évidence, cet adorable minet avait besoin d’entendre un peu claquer la badine.
- Shhhh… Du calme, bonhomme ! Ne complique pas ton cas, tu n’es pas vraiment en position pour montrer les crocs, exhorta le meneur du pouvoir blanc alors que sa proie retrouvait le calme forcé. Je n’ai pas envie de te faire de mal, c’est d’ailleurs tout le contraire. Tu devrais plutôt m’être reconnaissant de vouloir te prodiguer tant d’attentions, maintenant que tu erres comme un orphelin…

Malgré quelques sursauts de représailles, T-Bag sentit bientôt le corps dévoilé s’assouplir peu à peu. Il caressa tendrement la joue de son captif, le congratulant de sa docilité vacillante, avant de se retourner vers Maytag dont les yeux brûlaient d’avidité.
- Je dois admettre que tu t’es surpassé, ma jolie, c’est tout à fait ce que j’aurais pu souhaiter comme gâteau d’anniversaire, avait lancé Theodore en exagérant le balancement de son poignet qu’il hissa bientôt sur l’épaule de son mignon qui oscillait entre la fierté et la fâcherie que provoquait toujours l’intrusion d’un nouveau venu. Le jeune homme entendit souffler à son oreille.
- Je connais deux petons qui ne vont pas beaucoup toucher le sol, ce soir…
L’éraillement langoureux de la voix donna le frisson au petit Jason, qui reconnaissait immédiatement le ton de la récompense promettant plus que la baise mécanique de fin de journée. Alors que son giton rappelait l'humeur espiègle qui étirait son sourire, Theodore inonda Thomas de sa convoitise en laissant poindre sa langue entre ses dents.
- A la santé de ce vieux John.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Surprise, T-Bag/Maytag   Mar 25 Mar - 19:12

OOooooh!!! *petits cris hystériques parfaitement insensés*

C'est trop mignoooooooooon!!!!!
*réalise qu'on parle tout de même d'un pauvre chaton qui va passer à la casserole contre son gré (comme à chaque fois que quelqu'un crée un Mary-Sue)*
Je veux dire, c'est taffreux. ...... Mais Maytag est trop mignooooon! *jette plein de fleurs sur Jason et se jette dans ses bras en babillant sur son compte, avant de se faire sauvagement écharper par une lame de passage*

Ah la la, je suis certaine que c'est le meilleur anniversaire qu'ait jamais passé notre petit Teddy. Et Maytag qui nous montre que rien n'est trop beau pour le bonheur du sachet de thé de ses pensées. Vive l'amour. I love you

Citation :
il devait à présent accuser les petites fantaisies de tendron de son mignon qui le conviait sans pudeur à un rancart amoureux.
Franchement, cet enfant n'a aucun sens des convenances. Allons le tringler sauvagement à même le sol pour lui apprendre la décence.

Citation :
Le maton fit tourner la matraque dans sa main en grignant comme un âne.
- C’est ça… Déballe ton cadeau et magne-toi, t’as dix minutes.
- Si tu veux regarder, ne te gènes pas, mais il faudra tomber le caleçon !
Aaaaah!!! *bat des mains telle la fillette enthousiaste* Lilith, c'est exactement eux!
"grignant comme un âne"... entre ça et "râblé comme un cochon" tu as décidément le chic pour nous retranscrire à merveille les personnages de cet établissement raffiné à l'aide d'images animalières. Eh, ce n'est sans doute pas pour rien qu'un épisode de Oz s'appelle "Animal Farm" Mr. Green Je vois tellement la mimique crispée et vulgaire de Geary!
Et quant à la réplique de Titou, mon Dieu! Je l'entends! Mr.Red C'est tellement ce qu'il aurait rétorqué en pareille situation...

Citation :
ce ridicule conciliabule, calibrée au poil de matuche pour ses beaux yeux bruns
Oooh! Un nouveau mot pour désigner les agents pénitentiaires, quel bonheur! Merci Kats!
(Que ne ferait-on pas pour les beaux yeux bruns de Theodore, après tout?
Getting fucked up the ass?
Ta gueule, Scofield.)

Citation :

Arrivé au milieu des murs gris fumé, le pédophile à présent bien échauffé eut la consternation de constater qu’un nouveau petit carré jaune s’affichait outrageusement sur un muret carrelé.
*se renverse sur le dos pour riocher sans fin en battant l'air de ses petites jambes*
Outrage! Outrage!
*court partout en hurlant au blasphème*
Un post-it! Arrow Titou traumatisé à vie, n'ayant jamais rien vu d'aussi choquant contre le mur de ces douches, et pourtant il a de l'expérience derrière lui.

^______^ Pardonne-moi cette crise d'amusement, mais il faut dire que je me suis parfaitement figuré la dégaine de T-bag à la vue du petit papier jaune, avec en tête cette expression de Georgia Nicholson lorsqu'elle s'exprime dans son misérable français hypra-bancal: LE CONSTERNANT!

Citation :
Toutefois, Bagwell se sentait d’humeur à troquer le petit sourire mutin ornant cette frimousse appétissante par quelques geignements d’angelot
Si je ne m'abuse, il faudrait remplacer "par" par "contre".

Citation :
et ne me débite pas de mignotises de pucelles en fleur
Ooooh!!! ^^ J'adore l'expression! Et j'aimerais bien voir Maytag en mode pucelle en fleur, ça doit valoir le coup d'oeil. (Le "s" ne serait-il pas de trop, au fait?)

Citation :
Il agrippa sans retenue le tee-shirt blanc du leader de l’alliance, le soulevant avec insolence pour immiscer ses doigts sous l’enveloppe de tissu, jusqu’à y sentir le contact de la peau tendue. T-Bag le laissa jouer ainsi quelques menues secondes, observant d’un œil autoritaire le toupet de son giton.
Chou! Angel Ah, un peu de tendresse dans cet univers de brutes, ça met du baume au coeur.

Rrr, ce tee-shirt blanc... un pur fétiche que j'ai collé sous le nez toute la semaine en grandeur nature et sous lequel se dessinent des courbes et des plis pour le moins perturbants... Honte Tu vas pouvoir en profiter ce week-end. Angel

Citation :
- Je monte sur qui je veux, quand je veux, dit-il avec une solidité paternelle.
Fufufu!! ^-^ *attrape ses pieds et rioche*

Citation :
- Ce n’est pas au programme du jour, articula t-il avec peine.
Quelle audace!

Citation :

Pris de curiosité, Bagwell se décala vers le recoin exigu où s’était niché Maytag. Il y trouva, à sa grande surprise, la silhouette frémissante d’un garçonnet recroquevillé dans le fond, complètement dénudé.
*tend le cou avec T-bag, incrédule* Noooooooon...?

Citation :
Ce visage enfantin, ces yeux noircis de haine sous les boucles brunes ne lui étaient pas étrangers.
Noooooon?!!! Tomy-boy! Voici donc le fin mot de l'histoire! Mais c'est pas vrai qu'le Tagounet a sublimé sa possessivité maladive pour en faire cadeau à son maître-et-seigneur-rien-qu'à-lui? Quel beau geste! Quelle noblesse d'âme! Quel sens de la dévotion désintéressée!

Citation :
J’savais qu’une petite présentation t’ferait plaisir. Comme le temps est compté, je l’ai déballé pour toi.
Mais c'est honteux! Tu es en train de me dire que Maytag a joué au vilain trousseur de garçon? Jeeeeez... *imagine le petit giton jouer au méchant en réduisant Thomas dans ce petit coin sombre* ...Intéressant. (Tu reconnaîtras l'intonation...)

Citation :

- Trokey est un ange gorgé de puissance quand il s’en donne la peine, murmurait Theodore avec langueur
Mon Dieu Shocked. Qu'est-ce que c'est que ces élans romantiques sur la personne de Trokey?
(Cela dit c'est vrai qu'il semble s'y connaître pour se procurer les petits cadeaux de son chef.)

Citation :
T-Bag ébouriffa la houpette de son mignon qui ronronnait à ses côtés, la lèvre inférieure voluptueusement coincée entre ses dents.
Oooooh c'est si mignon, on dirait un petit chaton! ^^

Citation :
Il se pencha vers le petit prostré dévêtu qui le fusillait du regard là où Bagwell le contemplait avec bonheur et mansuétude.
*frissonne* "OMG so sick!" diraient nos consoeurs d'outre-atlantique.

Citation :
Tu devrais plutôt m’être reconnaissant de vouloir te prodiguer tant d’attentions, maintenant que tu erres comme un orphelin…
... Je peux tenter un rapprochement avec Zorro moi aussi? ^^
I'd like both o' ya to stop comparing me to that pansy spic, girlies...
Mais tu protèges les orphelins comme lui, T!
Zorro ain't even clever enough to shag them senseless in return.
Oui mais bon... J'essayais de montrer que t'avais ton petit côté héroïque, c'est tout... -____-'


Citation :
Malgré quelques sursauts de représailles, T-Bag sentit bientôt le corps dévoilé s’assouplir peu à peu. Il caressa tendrement la joue de son captif, le congratulant de sa docilité vacillante
Oh mon Dieu, oh mon Dieu... T-bag est un enfoiré gratiné pur jus. Quand je visualise la scène, que je perçois ce geste et l'expression qu'il a sur le visage... et surtout que je me contrains à l'objectivité, le résultat est vraiment terriblement angoissant et déroutant. Ce qui est terrible avec cette façon de faire, c'est l'impression d'être réellement désiré. On ne laisse pas le choix à Tomy, mais c'est tout juste si T-bag ne voudrait pas lui faire croire qu'il n'y a rien de violent dans tout ça. C'est pour cette raison que ce perso est si omg so sick: le fameux "gant de velours" enfilé sur la "poigne de fer" comme disait Shotoku dans sa fic.

Citation :
avait lancé Theodore en exagérant le balancement de son poignet
Poigneeeet!!! *roule partout sur les coussins du forum*
"On fera c'que tu veux... quand la température de cette crèche! sera acceptable."
*s'en va glousser dans les jupons complices de Katsou*

Citation :

qu’il hissa bientôt sur l’épaule de son mignon qui oscillait entre la fierté et la fâcherie que provoquait toujours l’intrusion d’un nouveau venu.
Ben oui tu m'étonnes! Pauv' biquet, il prend quand même des risques en lui offrant ce cadeau, je trouve. J'espère que Theodore apprécie.

Citation :

Le jeune homme entendit souffler à son oreille.
- Je connais deux petons qui ne vont pas beaucoup toucher le sol, ce soir…

Oh Lilith, c'est tellement adorable!!!!! I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Comme quoi Teddy peut se montrer tendre quand il veut ^^ (hmm, les cyniques diront probablement que le seul emploi de "peton" dans la bouche de T-bag suffit à me faire partir en sucette au miel, ce à quoi je répondrai comme mon prof de géo d'hypokhâgne "Vous avez en partie raison, ceci dit..." (Eh oui, ça m'a fait énormément de bien le jour où Johnny (Coin-coin, pas Bru-bruzz) m'a appris qu'il faisait une faute de français avec sa tournure fétiche, mais ceci est une autre histoire qui a déjà suffisamment contribué à pourrir le commentaire extatique de ce passage.))

(D'autre part j'aime les gens qui se servent honteusement des pieds de Maytag pour suggérer des choses pas très catholiques sans avoir l'air de dire des cochonneries, l'ayant fait moi-même à deux reprises.)

Bref. Cette phrase est absolument adorable.

Citation :
L’éraillement langoureux de la voix donna le frisson au petit Jason
Tu m'étonnes. T-bag me susurre cette phrase et personnellement je me transforme en une petite flaque clapotante surmontée d'une auréole de coins-coins se courant après.

Citation :

le ton de la récompense promettant plus que la baise mécanique de fin de journée.
Chouette!! ^_______^ C'est bien Titou, sois gentil avec Maytag.

Citation :

Alors que son giton rappelait l'humeur espiègle qui étirait son sourire, Theodore inonda Thomas de sa convoitise en laissant poindre sa langue entre ses dents
C'est tout en subtext délicat à la Liaisons dangereuses, tout ça... ^^'

Citation :
- A la santé de ce vieux John.
Shocked Bitch...


*cache les yeux de Maytag*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Coin-Coin
Croqueuse de pomme
avatar

Nombre de messages : 33
Date de naissance : 09/08/1977
Age : 39
Localisation : Seine et Marne, région parisienne
Emploi : Auteur, correcteur, relecteur, secrétaire d'édition, entre autres...

MessageSujet: Re: Surprise, T-Bag/Maytag   Mer 26 Mar - 2:08

Vous êtes terribles, toutes les deux. ^^

L'une, par l'usage de son vocabulaire parfaitement espiègle pour décrire une scène absolument abominable ; l'ensemble est facile à imaginer et, je pense, à mettre en scène. Ca ferait une excellente scène coupée ou, mieux encore, un strip sous les mains habiles d'un dessinateur (*cligne sournoisement de l'oeil en direction de KatSou*).

L'autre, parce qu'elle en tombe à la renverse et agite ses quatre membres en riant comme une déjantée.

La prochaine qui me dit que les hommes sont obsédés aura droit à un lien direct vers cette mini-fic ! :D

Ah, j'y pense... "Titou" est aussi le surnom que me donne ma mère. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Re: Surprise, T-Bag/Maytag   Mer 26 Mar - 17:04

KatSou ! c'est... c'est... merveilleusement horrible ! *plaint le pauvre jeunot qui va passer à la casserole* Et c'est aussi très très bien écrit ! Ah, Lilith, que j'aime ça ! ^^

Je ne ferai pas une review aussi développée que Half mais sache que je peux lui piquer à peu près tout ce qu'elle t'a dit.

J'aime beaucoup l'attitude grognon de T-Bag au début qui sent qu'on se fout de sa gueule et l'air tout content de Maytag quand son Teddy-Bear apparaît. Ah que ne ferait pas un bon uke pour son seme violent et manipulateur ! ^^ *prend quelques secondes à imaginer une version "manga uke" de Maytag avec des grands yeux noyés de larmes comme seules savent faire les mangakas de yaoi* *explose de rire*

Je ne pourrai plus lire dans une fic un chemin "tracé" aux post-it maintenant, j'aurai tjs l'impression que cela mènera à un jeunot délicieusement déplumé par un autre uke pervers gentil.

Bravo KatSou ! Bonne utilisation du pairing et du thème !

*toute jouasse encore une fois*
*s'en va gambader avec son Patrick*

Poutoux
Gred

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Surprise, T-Bag/Maytag   Mer 26 Mar - 18:55

Citation :
Ca ferait une excellente scène coupée ou, mieux encore, un strip sous les mains habiles d'un dessinateur (*cligne sournoisement de l'oeil en direction de KatSou*).
*hoche vigoureusement la tête d'un air docte qui voudrait ne pas y toucher

Citation :

L'autre, parce qu'elle en tombe à la renverse et agite ses quatre membres en riant comme une déjantée.
On se refait pas... ^^'''

Citation :

La prochaine qui me dit que les hommes sont obsédés aura droit à un lien direct vers cette mini-fic ! Very Happy
*imagine la mijaurée de base devant le one shot de Katsou*
Lilith, le résultat doit valoir le coup d'oeil. Je crois qu'il y aurait comme un déni. Mr.Red

Note: Laisser "conveniently" la fic à l'écran demain en cours de conversation, où je suis assise près d'une fille qui a quand même amené sa bible lorsqu'il fallait présenter trois objets qui nous représentaient, en précisant bien qu'elle était chrétienne, la lisait tous les jours et pensait que c'était très important. (Inutile de vous dire que cela m'a occasionné comme une crise de spasmophilie sur le moment.)

Citation :
Ah, j'y pense... "Titou" est aussi le surnom que me donne ma mère. ;)
Seigneur Dieu. On tâchera de pas confondre...

Citation :

Ah que ne ferait pas un bon uke pour son seme violent et manipulateur ! ^^ *prend quelques secondes à imaginer une version "manga uke" de Maytag avec des grands yeux noyés de larmes comme seules savent faire les mangakas de yaoi*
Ouiiii Maytag ferait un chibi sensationnel. D'ailleurs, dans la représentation que j'en ai, il est toujours un peu plus chibifié que dans la réalité. Ca c'est la faute à Khala qui a si bien contribué à développer le charmant minet... Il faut dire que ses moues boudeuses et ses petites mines fâchées à la "Scofield, tu mourras ce soir, bitch." sont une véritable invitation à le voir comme un petit uke protestant vainement à coups d'éventails de bras et attendrissant avec de grands et profonds puppy eyes bleus.

Citation :

déplumé par un autre uke pervers gentil.
*aime le côté spontané de la phrase* Mr. Green

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surprise, T-Bag/Maytag   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise, T-Bag/Maytag
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réussir à 200% ma surprise et notre séjour
» Surprise Winnie l'Ourson
» nouveau pc et cadeau surprise...
» Surprise et tribulation d'une pipe :)
» Dessin surprise ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: L'effeuille-t-on ?-
Sauter vers: