fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Recommandations aux auteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnny Coin-Coin
Croqueuse de pomme
avatar

Nombre de messages : 33
Date de naissance : 09/08/1977
Age : 39
Localisation : Seine et Marne, région parisienne
Emploi : Auteur, correcteur, relecteur, secrétaire d'édition, entre autres...

MessageSujet: Recommandations aux auteurs   Lun 7 Jan - 21:43

Bonjour !

Vous trouverez ci-dessous le document que mon entreprise expédie aux auteurs indépendant avec qui nous collaborons.

Je me suis efforcé d'ôter tout vocabulaire propre aux univers fantastiques de mon employeur.

La mise en forme n'est pas très agréable sur un forum. Je peux faire parvenir ce document sous format Word par mail sur simple demande. Smile

Pour l'anecdote, le document original a été écrit par un jeune homme qui, sans être correcteur de formation, fut le meilleur avec qui j'ai eu l'occasion de collaborer. Il s'appelle Yoann, c'est un jeune homme jeune et beau, cultivé, sportif, très doux et un peu gauche avec les femmes.
Il ferait un homo de compétition ou un superbe charmeur s'il se décoincait un peu et qu'il se décidait à quitter le nid parental...
Il a malheureusement été victime d'un licenciement économique et a quitté l'entreprise.

Gloire à Yoyo !

Bonne lecture.

***

À L’USAGE DES RÉDACTEURS

1/ Format de livraison

• Les fichiers sont à rendre en Times New Roman ou Times, corps 11, 1,5 d’interlignage, alignement justifié, dans des fichiers au format .doc. Le nom de l’auteur ainsi que le signage (espaces compris) doivent être indiqués au début du document. Il est évident que la langue par défaut est le français (standard), mais on ne sait jamais… Pour plus de rigueur, il est recommandé de créer une feuille de style Word avec ces consignes.

• Les titres, le corps du texte et les encadrés se présentent de la façon suivante (Tout document qui n’utiliserait pas ce système sera renvoyé à l’auteur pour modification.) :

T1 Titre de la partie

Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.

T2 Sous-titre de niveau 1

Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte texte texte texte texte texte texte texte texte.

T3 Sous-titre de niveau 2

Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.

XXX ENCART XXX

T2 Titre de l’encart

Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.

XXX FIN XXX

T4 Sous-titre de niveau 3

Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.

• Texte : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte ;

• Texte : Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.


2/ Quelques précisions

• Il n’y a pas de quatrième niveau de sous-titre (pas de T5) ! Utilisez plutôt une liste à puce en gras
•[espace insécable]
et non
• (pas de gras)
Pas de puces automatiques PC.

• Si, dans le corps du texte, vous devez faire référence à un autre chapitre du supplément, donnez le numéro du livret et du chapitre. Si vous devez faire une référence à un autre supplément, nommez-le en italique et indiquez le(s) numéro(s) de page(s) concernée(s).
(cf. Le Livre des règles, pp. 74-76).

• Les termes étrangers ou en langue morte prennent toujours l’italique : a priori (qui perd son italique lorsqu’il est écrit « à priori »), sniper, etc.
« etc. » n’obéit pas à cette règle.

• Les exemples sont en italique et introduits par « Exemple : ». Notez que les « : » sont en gras !

• On peut préférer les tirets demi-cadratins « – » aux parenthèses « ( ) ». Les cadratins « — » sont réservés aux dialogues.

• Les guillemets français se (trans)forment automatiquement sous Word grâce à l’option qui se situe dans [outils] [Corrections automatiques…] [Lors de la frappe]. En revanche, des guillemets dans des guillemets ne doivent pas se transformer. Il faut donc les reconvertir avec un [CRTL] [Z] post-frappe, sans omettre d’insérer un espace insécable entre eux et le(s) mot(s) qu’ils encadrent.
Exemple : « On peut préfèrer les tirets demi-cadratins " – "… ».
Dans cet exemple, l’italique s’applique car c’est un exemple. Sinon, on ne cumule pas les guillemets et l’italique.

• Les dialogues ne doivent pas commencer par [«].
Exemple :
— Comment va ton chien ?
— Il va bien. Et le tien ?
— Il a connu mieux, répondit Monsieur Y.
Monsieur X se gratta la tête et sourit bêtement. Il songea que son chien n’avait plus rien à bouffer et changea de conversation.
— Il fait beau, non ?
— Mieux qu’hier, oui.
— Moi, je préfère la pluie. Mon chien aussi, d’ailleurs.

• Le dictionnaire du correcteur électronique doit être placé dans son mode le plus élevé en niveau de langue dans [Édition] [Préférences…] [Orthographe et grammaire].

• Suspension de discours : les options suivantes ne sont pas combinables !
etc.

[…]
Note : la première exige une virgule avant alors que la deuxième n’en admet jamais.

• Pensez aux espaces insécables avant « ; », « : », « ? », « ! » mais également après [« ] et [ »]. N’oubliez pas les espaces insécables lorsque vous écrivez « + 2 » (entre + et 2).

• Dans la mesure du possible, un paragraphe doit traiter une seule idée. Ceci préserve la clarté et la lisibilité du texte. La même règle s’applique aux phrases.
Exemple (à éviter) : « Monsieur X était très pressé. Il ne s’était pas réveillé et il lui fallait à présent prendre un taxi. La femme de ménage avait oublié ses clés sur la commode et aurait du mal à rentrer chez elle. » C’est exagéré mais pas rare pour autant. Lorsque vous détaillez quelque chose et que vous introduisez une nouvelle notion, changez de paragraphe.

• Les majuscules doivent être accentuées le cas échéant. Sur PC, le raccourci est [ctrl+4, puis shift+lettre sans accent] pour l’accent aigu, [ctrl+alt+7, puis shift+lettre sans accent] pour l’accent grave. Sur Mac, [caps lock, puis lettre accentuée].

• Faites attention aux répétitions. Utilisez un dictionnaire des synonymes ou changez la tournure de vos phrases.

• Relisez vos textes avant de les livrer. Supprimez les fautes signalées par le correcteur du traitement de textes et vérifiez la construction de vos phrases.


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Coin-Coin
Croqueuse de pomme
avatar

Nombre de messages : 33
Date de naissance : 09/08/1977
Age : 39
Localisation : Seine et Marne, région parisienne
Emploi : Auteur, correcteur, relecteur, secrétaire d'édition, entre autres...

MessageSujet: Re: Recommandations aux auteurs   Lun 7 Jan - 21:43

3/ Conventions d’écriture

EXPRESSIONS À PROSCRIRE ÉQUIVALENTS ÉCRITS SUGGÉRÉS
Par contre En revanche
De par Par, à travers
Par ailleurs D’autre part, en outre
De plus En outre


DISTINCTIONS A FAIRE

Ainsi/aussi : « aussi » est suivi d’un renversement de l’ordre du verbe et du sujet. Ce n’est pas le cas de « ainsi ».
Ainsi vous êtes un triste imbécile.
Aussi êtes-vous un triste imbécile.

Ceci/cela : « ceci » renvoie à ce qui est proche ou à ce qui va suivre ; « cela » renvoie à ce qui est éloigné ou à ce qui précède (même remarque pour celui-ci/celui-là).
Je vous dis ceci : « Jamais ! ».
Cela dit, je suis prêt à changer d’avis.

Amener/apporter : on « apporte » quelque chose, on « amène » quelqu’un – même remarque pour les composés de ces verbes : emporter/emmener, rapporter/ramener.
J’vous ai apporté des bonbons (Brel).
On avait amené les belles du quartier (Brassens).

Se rappeler/se souvenir : « se rappeler » est un verbe transitif direct, tandis que « se souvenir » est un verbe transitif indirect.
Je me rappelle mon enfance malheureuse.
Je me souviens de mon enfance heureuse.

Maint/moult : « maint » est un adjectif qui s’accorde, tandis que « moult » est un adverbe invariable.
Je lui donnai maintes gifles et mandales.
Je lui donnai moult gifles et mandales.


RÈGLES À RESPECTER

Après que est toujours suivi de l’indicatif.
Après qu’il aura dîné.
Après qu’il se fut reposé. (et non fût subjonctif)

Bien que : est toujours suivi du subjonctif – ne pas oublier la concordance des temps qui s’applique également au subjonctif.
Bien que j’en aie l’habitude, je reste prude.
Il bougeait encore, bien qu’il fût mort.

Participe passé : employé avec l’auxiliaire avoir, il s’accorde avec le COD lorsque celui-ci est placé avant.
es pavés que j’ai lancés me sont retombés sur le nez.

Sans que : est toujours suivi du subjonctif et ne comporte pas de « ne » explétif.
Sans que j’en sois averti, on m’emprunte mes habits.

Français/français : les noms de nationalité, lorsqu’ils sont adjectifs ne comportent pas de majuscules. En revanche, lorsqu’ils sont substantifs, ils prennent une majuscule.
Un Français, la nationalité française.

Deuxième et seconde ne sont pas synonymes ! "Deuxième" s'emploie lorsqu'il existe un "troisième" ; "seconde" n'est jamais suivi d'un "troisième".
A et B sont seuls sur un bateau. Le second tombe à l’eau.
A, B et C sont seuls sont un bateau. Le deuxième tombe à l’eau.

La virgule s’utilise pour marquer une pause dans la lecture. Elle ne remplace ni « ; » ni « . » et encore moins « : ».
Pour trouver les erreurs, il suffit généralement de prendre le temps de relire.
J’ai pas de bol, mais je me soigne. (Correct)
J’ai pas, de bol mais je me soigne. (Incorrect)

Confusion entre « a » et « à ». Le premier est un verbe !
Ceci reste à faire.
Il a mal quelque part.

Éviter de commencer les phrases par « Et », « Si », « Mais », « Cependant », « Car », « Alors que », « De plus » ou « Donc ».

Faire attention à la concordance des temps, en particulier dans les récits au passé simple. Conseil : lire les règles concernant la concordance dans une grammaire (trop long à expliquer dans ce tableau).

On, l’on : On emploie « l’on » pour des raisons d’euphonie, lorsque la phrase est autrement difficile ou peu naturelle à prononcer. « que l’on » et « qu’on » peuvent tous deux être employés, le premier étant plus soutenu.
À l’heure où l’on s’étend.
Là où on lit.

Ne pas abuser du passif.
Le seul bruit que l’on pouvait entendre. Suggestion : Le seul bruit que l’on entendait.

Utiliser le « ; » dans les phrases longues, lorsque deux propositions peuvent être clairement séparées.
M. X était là, son énorme postérieur reposant sur une chaise verte ; il regardait par la fenêtre et se demandait s’il faisait beau.

• Si vous avez le sentiment qu’une phrase ne sonne pas juste ouvrez le dictionnaire !
Le problème est souvent dû au fait que le verbe est intransitif alors que vous le croyez transitif. Ou inversement. D’une manière plus générale, n’hésitez pas à ouvrir des ouvrages de référence sur la grammaire et l’orthographe.

D’autre part, ces deux sites sont conseillés :

- dictionnaire de la langue française : http://atilf.atilf.fr/tlf.htm
- dictionnaire des synonymes : http://elsap1.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Coin-Coin
Croqueuse de pomme
avatar

Nombre de messages : 33
Date de naissance : 09/08/1977
Age : 39
Localisation : Seine et Marne, région parisienne
Emploi : Auteur, correcteur, relecteur, secrétaire d'édition, entre autres...

MessageSujet: Re: Recommandations aux auteurs   Lun 7 Jan - 21:43

4/ Fautes courantes

Voici les fautes les plus couramment constatées ainsi que quelques conventions utiles.

Généralités :

• « armuré » n’existe pas.
• « masse d’armes »
• « in media res » : pas d’accent, italique.
• « terrible » : Attention à l’emploi de cet adjectif, au double sens de « redoutable » et « mauvais ».
• L’adjectif numéral « mille » est invariable : dix mille, des mille et des cents, etc.
• Renvois de pages :
- « p.[espace insécable][chiffre]» pour renvoyer à une page,
- « pp.[espace insécable][chiffre][tiret][chiffre]» pour renvoyer à plusieurs pages.
• Ne pas abuser de « celui-ci ». Préférer un pronom personnel ou « Ce dernier ».
• Les titres de fonction (président, professeur, etc.) sont toujours au masculin. Le féminin est réservé à la femme du titulaire.


5/ Mise en forme

• Nom du fichier : Garder le même nom, et ajouter à la fin un numéro de version (un seul chiffre).
Exemple : « 06-4 Titre de l’article 3 » pour la 3e révision, « 06-4 Titre de l’article CORR3 » pour la 3e correction.

• Carte d’identité du texte : Sur tous les documents doivent figurer en haut de la première page le nom de l’auteur et le signage (espaces compris) de l’article.

• Titres d’ouvrages et noms de jeux (ainsi que les noms officiels des couleurs dans le guide de peinture) : À composer toujours en italique.

• Dialogue : Les changements d’interlocuteur sont signalés par un tiret cadratin. Ne pas utiliser de guillemets d’ouverture ou de fin. N’employer le guillemet d’ouverture que lorsque le même personnage continue de parler après un alinéa.

• Usage de la majuscule après « : » : Lorsque la mention précédant « : » n’est pas une phrase, la majuscule est de rigueur après « : ». Dans le cas contraire, pas de majuscule.


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Recommandations aux auteurs   Ven 8 Fév - 15:11

Ah, ça y est ! Je me suis enfin livrée à un examen approfondi de cette fiche de recommandations très complète – avec utilisation des surligneurs de Word et tout, attention ! Elle me fut bien utile. J’ai relevé en particulier les points suivants, dont je n’avais pas clairement conscience :

- L’absence de renversement après « ainsi ». Je ne l’aurais pas fait systématiquement, mais je réalise que j’aurais été capable de tourner la phrase comme avec « aussi ».

- L’absence de subjonctif après « après que ». Je n’en avais vraiment pas idée.

- Celle qui m’entraînera le plus à me corriger, sans doute : Eviter de commencer les phrases par des conjonctions ( surtout « et », « mais », « cependant », « de plus » en ce qui me concerne ).

Une question pour finir : Dans les expressions à proscrire et équivalents suggérés, je n’ai pas compris si « d’autre part », qui se trouve au milieu des deux autres, est considéré comme à éviter ou à employer en remplacement.

J’espère que tu pourras m’éclairer. J En attendant, merci encore pour cette liste très utile. Remercie aussi le Yoyo pour moi si tu as toujours l’occasion de le voir. C’est vraiment affreux cette histoire : quand on voit comme il a dû se décarcasser pour dresser cette fiche de recommandations pour la boîte ! Ils s’emmerdent pas de le jeter à la porte et de continuer à se servir de son travail pour corriger les auteurs avant qu’ils n’envoient leurs projets… C’est normal stricto sensu mais moralement c’est assez honteux, enfin… J’espère que ce garçon a réussi à faire son trou ailleurs.

A bientôt Johnny-Coin !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KatSou
Serpentine scintillante
avatar

Nombre de messages : 199
Date de naissance : 08/02/1985
Age : 32

MessageSujet: Re: Recommandations aux auteurs   Dim 10 Fév - 17:22

Si je puis me permettre, ce genre de mésaventures est devenu monnaie courante, dans cette boîte. Cela dit, il est plutôt rassurant, en un sens, de constater que les talents ignorés qui ont été laissés sur la touche, ont pu, pour la majorité, profiter de l'expérience acquise dans cette boîte, réputée dans le milieu, pour se bâtir eux aussi un bout de réputation qui ne les laisse plus en reste, aujourd'hui. C'est ladite boîte qui doit s'en mordre les doigts. Rolling Eyes

Voilà, maintenant que j'ai mis mon nez là où ça ne me regarde pas, je te remercie également, ô merveilleux Johnny, de nous avoir posté ce document très pratique.
Je connaissais la plupart des points d'expression pour les avoir abordés avec toi par le passé (ce qui ne m'empêche pas de faire les erreurs, de temps à autre...). Je suis plus perdue quant à la mise en page. Qu'est-ce que le tiret cadratin ? J'imagine qu'il est différent de ceux directement présents sur le clavier, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recommandations aux auteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recommandations aux auteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Re : les nouveaux auteurs
» L'alphabet des auteurs
» LES EDITIONS DU MENHIR recherchent de nouveaux auteurs
» (Coll) Les Grands auteurs populaires(Lib.des Romans choisis)
» Les livres et les auteurs qu'on déteste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 7 : Terminus tout le monde descend ! :: Le Poney Fringant-
Sauter vers: