fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Atelier 5 : RDL 2007/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Atelier 5 : RDL 2007/08   Jeu 3 Jan - 16:39

Kiku les filles! Je n'ai pas été absente très longtemps comme vous le constatez (j'ai enfin un ordi tout beau tout neuf, qui ne met pas 20 minutes à démarrer, c'est génial! ^^ Par contre, je n'ai pas encore récupéré les données sur l'ancien, j'espère ne pas avoir tout perdu... Maudit *essaie de ne pas paniquer*)

Ah quel bel atelier que celui que nous avons eu pendant votre séjour chez moi! Je vous poste mon texte et j'espère pouvoir relire les votres bientôt!

(Mailine, j'ai le tien ici, donne-moi ton adresse par mp et je te l'envoie).
_____________________________________________________________
Thème : De la corde et du papier
Personnage : Logan Echolls

De la terrasse de sa chambre, il voyait Neptune se dresser. Neptune la fière, avec ses gratte-ciel et ses maisons luxueuses.
Logan, affalé dans un fauteuil en rondin, porta le goulot de la bouteille à sa bouche. Une grande gorgée de vodka glissa le long de sa gorge. Des papiers jonchaient le sol, déchirés, froissés, le narguant. Son père avait été libéré. Le monstre qui avait tué la fille qu’il aimait se trouvait maintenant dans le même hôtel que lui, à se prélasser, jouissant d’une liberté qu’il n’aurait plus jamais dû connaître. Logan rit devant l’absurdité de la situation…
S’il n’avait pas brûlé les vidéos de Lilly et de son père, peut-être…
Il se leva de rage et posa ses mains à plat sur la rambarde, regardant au loin des petits points lumineux circulant dans les rues. Il prit à nouveau sa bouteille et voulut boire. Vide. Il fixa le fond de la bouteille transparente.
Il rit à nouveau.
D’une main, il plaça la bouteille au-dessus du vide, la balançant légèrement de gauche à droite. Tandis qu’il la fixait, il lui venait en tête l’image d’un condamné, d’un pendu au bout d’une corde qui laissait échapper des derniers soubresauts de vie avant sa fin. Alors, il commença à retirer un doigt, puis deux, puis trois… Au quatrième, il sentit la bouteille s’échapper et se précipiter vers le sol. Vers sa fin.
Logan leva les yeux vers cette ville, fière et riche. À quelques étages sous lui, cette même ville abritait un assassin, un tyran, l’homme qui le martyrisait depuis sa petite enfance.
Logan rit, son visage recouvert de larmes.
_____________________________________________________________
Lilith, que c'est court! -_-"
Poutoux
Gred

_________________


Dernière édition par Gred le Lun 27 Oct - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
Mailine
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 532
Date de naissance : 11/02/1991
Age : 26
Localisation : Dans des épis de blé
Emploi : Ad impossibilia nemo tenetur

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Dim 20 Jan - 14:24

Merci Gredou, pour ta petite carte. Smile Comme tu le vois, j'ai tout bien reçu. *bisou*

Thème: « Frigo »
Original

Jules attendait sous la grande horloge en se tordant les mains. Il attendait que ça passe et que ça vienne, que ça l’entraîne, que ça le jette : Jules attendait la vie ou quelque chose, tout simplement.

Jules vendait des frigos et il ne s’en n’était jamais plaint. Jusqu’à ce soir, jusqu’à ce moment précis où tout avait dérapé.
Il regardait ses foutus frigidaires, comme à son habitude. Il se les gelait, il en perdait ses pensées, son temps et son plaisir, mais qui ça intéressait ? Il gagnait sa vie et tout le monde se foutait bien de savoir si sa cervelle était hors d’usage ou non.
Il s’était bien efforcé de les aimer ces machins électriques, mais à force ça l’avait simplement refroidi, rendu aussi glacial que ses compagnons. Même les femmes ne voulaient plus de ses doigts gelés et même sa mère, même le curé le trouvait plus froid que la banquise.

Foutus frigos. Ou foutu Jules. A force, c’était pareil. Et tout le monde s’en foutait.

A un moment donné, à l’instant du dérapage, Jules éteignit sa cigarette et l’électricité partit avec la fumée. Coupure de courant. Petit à petit, alors, le reste aussi s’en était allé : le froid, les glaçons, les frigos et puis Jules, aussi. Il s’est levé, réchauffé dans le soir et dans la nuit, et il est allé voir ailleurs, loin des frigos.
Il est allé voir ailleurs la chaleur, voir ailleurs ces autres machins qui vous gèlent les pensées. Surtout, il est allé voir ailleurs si quelqu’un ne s’en foutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lostie
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 529
Date de naissance : 26/05/1986
Age : 31
Localisation : la Champagne crayeuse ^^'

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Dim 20 Jan - 18:03

Eh bien! Heureusement que Mailine a posté son texte, me permettant de me rappeller que le mien était toujours au fin fond de mon ordi... ^^'

Thème: lait fraise au petit déjeuner
Pairing : Matthew Bellamy/Dominic Howard (Muse)


- On arrête pour aujourd’hui, ça vaut mieux…
Le conseil de Chris transpirait l’évidence. Le groupe avait passé toute la journée –et une partie de la nuit- enfermé dans un studio. Les riffs, puis les chansons, n’avaient eu cesse de s’enchaîner au fil du temps. Mais à cette heure avancée, les trois musiciens ne produisaient plus rien de bon. Comme toujours, Chris, bien qu’étant le plus jeune, savait prendre le recul nécessaire et tout lâcher. Comme toujours, Dom, bien qu’étant le plus vieux, serrait ses bâtons dans ses poings et restait obstinément prostré derrière sa batterie.
- J’ai envie de continuer… Si je lâche maintenant, je ne trouverai jamais !
D’ordinaire, ce comportement enfantin amusait le bassiste. Mais le niveau de fatigue de Chris atténuait sensiblement sa tolérance. A ses côtés, Matthew, qui était resté muet jusqu’ici, crut bon de calmer le jeu avant même qu’il ne commence :
- Dom, tu sais bien que Chris a raison, on ne finit jamais dans ces cas là… Tout le monde est crevé, on reprendra demain…
Le batteur finit par afficher une moue résignée et à se lever. Les trois Anglais quittèrent ensemble le bâtiment puis se scindèrent en deux groupes : Chris, pressé de retrouver son foyer, et Matt et Dominic, que personne n’attendait. Les deux acolytes décidèrent d’aller finir la nuit chez Howard. Bellamy connaissait suffisamment son ami pour se douter qu’il aurait besoin de compagnie. A peine avait-il posé un pied dans l’appartement qu’il sermonna de nouveau Dom, qui se dirigeait vers sa batterie.
- Laisse-là ! Tu sais très bien que tu perdrais ton temps ! Oublie un peu la musique pour quelques heures…
- Trouve-moi autre chose sur laquelle je puisse me concentrer alors… répliqua le blond en contemplant ses pieds.
Matthew n’eut qu’un sourire mutin puis rapidement gêné à offrir en réponse. Puis, regardant dans le vague à la recherche d’un peu de prestance, il remarqua l’horloge du salon.
- C’est pas vrai… il est plus de six heures !
A ces mots, Dominic alla relever les stores. Le jour commençait à s’infiltrer dans la pièce.
- Finalement, Chris a eu raison de nous arrêter… soupira-t-il, penaud.
Matthew fit mine de jouer les pères exaspérés par des enfantillages capricieux, avant d’être interrompu par son estomac, ce qui fit éclater de rire Dom.
- Tu veux un petit déjeuner peut-être ? demanda-t-il au brun avec un sourire narquois.
- Ce serait une bonne idée… répondit-il en grinçant des dents.
Les deux hommes s’installèrent dans la cuisine. Howard mit la cafetière en route pendant que Bellamy se préparait quelques toasts, puis sortit une petite bouteille du frigo. En voyant l’objet, Matthew ne put s’empêcher de faire une remarque.
- Un lait fraise… c’est le comble de la virilité… Si tes fans te voyaient !
Dom afficha un sourire triomphant et avala le contenu de sa précieuse bouteille cul-sec. Le résultat n’amusa Matt que d’avantage. Il s’approcha alors de son ami et posa un pouce au coin de ses lèvres, au grand étonnement du blond.
- Tu as une jolie moustache rose…
Il laissa son doigt glisser sur la bouche du batteur pour l’essuyer.
- C’est mon lait fraise… marmonna Dom, amusé.
Et pour appuyer ses dires, il lapa rapidement le pouce du guitariste pour y récupérer son bien. Matt, comme pour répondre à une provocation, déposa cette fois sa main dans le cou de Dominic et l’attira à lui pour un baiser du bout des lèvres. La chose ne semblait pas déplaire au blond, puisqu’il prolongea même l’expérience en approfondissant le baiser. Lorsqu’ils se séparèrent, Bellamy guettait la moindre réaction de son ami qui finit par lui murmurer :
- Je crois que j’ai trouvé un autre sujet de préoccupation que la musique pour les heures à venir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Dim 20 Jan - 22:34

Ah, j'suis toute contente de voir vos tits textes, surtout le tien, Lostie, c'est ton premier dans un atelier! ^^

Mailine, comme d'hab, je t'admire, comment tu fais pour écrire des textes aussi riches avec ce type de thèmes? J'adore ce petit texte. J'adore ton Jules. ^^

Lostie, bravo pour une première fois! Ils sont pougnous ton Dom et ton Matt. J'aime beaucoup la manière dont tu mets tout en place. C'est très intéressant. J'espère que tu te lanceras dans un autre atelier!

Et les autres? Quand est-ce qu'on aura vos écrits?

Poutoux
Gred

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Jeu 28 Fév - 12:14

Thème: Trésor
Pairing : Ismaël/Erwan


Ismaël émergea péniblement d’un sommeil aussi lourd que la casquette plombée qu’il sentait à présent bien vissée au-dessus de ses arcades sourcilières. Il se retourna, retrouvant la consistance stable du lit bas d’Erwan, dans lequel il avait passé ses errements nocturnes et diurnes de ces derniers temps. Incapable de garder l’équilibre dans son grand lit blanc trop moelleux, celui qu’il avait partagé avec Julie pendant plusieurs années, il était venu se réfugier, par la bonne grâce des circonstances, au fond de cette petite couche d’étudiant anarchique, installée à même le sol, avec son oreiller et sa couverture simplement jetés là. Rien ne permettait de l’envisager comme un lit de mort ; posé sur le sol au pied de la bibliothèque, ce lit bas donnait l’impression d’attendre une nouvelle situation, d’être dans l’expectative. C’est sans doute ce qui avait plu à Ismaël, ce qui lui avait permis d’y dormir si bien : loin de le clouer dans un état d’abandon définitif, il l’avait porté, le temps que les choses avancent, le temps qu’elles arrivent.

Ce qu’Ismaël n’avait pas prévu, c’était qu’il doive le porter précisément jusque dans les bras de celui qu’il abritait d’ordinaire. Il était à-côté de lui, le petit Erwan. Sa touffe de cheveux châtains dépassait de la couverture remontée trop haut. Ismaël n’hésita pas longtemps avant d’aller s’emparer de ce corps jeune et rassurant qui l’avait recueilli la veille au soir. Le petit Erwan, dix-huit ans, et tellement plus maître de lui qu’il ne l’était lui-même à vingt-cinq berges. C’était lui qui l’avait confronté au déséquilibre, au vide, pour mieux le retenir tout contre lui, dans la sécurité tout bonnement inespérée de son attachement soudain, aussi effréné qu’inexplicable.

Et à présent, c’était Ismaël qui tenait enfin à le retenir, après toute la hauteur avec laquelle il l’avait renvoyé à ses devoirs scolaires. Il le serrait étroitement contre lui, le jeune homme encore tout ensommeillé qui n’était destiné qu’à tuer Julie. Pour la première fois, ses caresses étaient anxieuses et empressées : derrière l’arme il avait découvert le trésor.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Jeu 28 Fév - 12:53

Kyah *a décidé de se comporter en fanette de base*

Ca fait bien plaisir de redécouvrir ce merveilleux petit texte ! On y retrouve vraiment le film. Merci de l'avoir posté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Jeu 28 Fév - 12:57

Merci ma Gredou! ^^ *fait une tite révérence et un poutoux*

Tu passeras de bonnes vacances au fait! Repose-toi bien, on pensera à toi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mailine
Succube enluminée
avatar

Nombre de messages : 532
Date de naissance : 11/02/1991
Age : 26
Localisation : Dans des épis de blé
Emploi : Ad impossibilia nemo tenetur

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Jeu 28 Fév - 18:15

*passe rapidement mais fortement pour coller un énorme bisou sur la joue de Gred et lui souhaiter les meilleures vacances possibles*

*repart tel Jolly Jumper au galop - c'est à dire, le plus rapidement possible, ce qui n'est pas grand chose*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 35
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Ven 7 Mar - 0:56

Merci les filles ! J'ai passé de bonnes vacances chez ma cousine. Je profite des quelques jours qui me restent avant la rentrée pour glander *essaie de ne pas voir la pile de travail à finir avant dimanche* Rolling Eyes

Poutoux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
Litany
Lascive luciole
avatar

Nombre de messages : 83
Date de naissance : 02/05/1989
Age : 28
Localisation : Angoulême

MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   Lun 17 Mar - 22:51

Aaaaaaahhh !!! c'est trop chooouu !!! *pète un cable* une fific Ismael/Erwan !!! Gnnnnniiiiii !!!!

^^ cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/898561/Litany_Riddle
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atelier 5 : RDL 2007/08   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atelier 5 : RDL 2007/08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche manuel technique ktm exc f 250 an 2007
» manuel atelier 50sx et 65 sx
» SOLIDO 2007
» Italie - Rome - Eté 2007
» Atelier Marc Fisher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 6 : Soyons Créatifs ! :: Atelier d'Ecriture-
Sauter vers: