fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tel qu'il est. Réécriture particulièrement délire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 29
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Tel qu'il est. Réécriture particulièrement délire   Dim 6 Fév - 2:01

Une auberge animée quelque part sur la route qui mène aux Montagnes maudites de Mordor. Les clients, aussi hétéroclites qu’un patchworks de grand-mère, se restaurent, boivent, discutent, se murmurent les dernières nouvelles, rient grassement, s’insultent, ou se déciment à coups de tabourets. Soudain, les lumières s’éteignent pour laisser place à deux projecteurs blancs…

Nom de Dieu. Mais qui m’a foutu des projecteurs dans cette f… bon, d’accord, on ne peut pas décemment appeler ça une fic mais… mais même ! Enfin, ils n’avaient pas encore découvert l’électricité dans ce contexte ! Et lorsqu’ils voyaient un bel arc-en-ciel se dresser fièrement dans une humide fin d’après-midi de printemps, ils ne se demandaient pas si tout ce panel de couleurs provenaient des différences de longueurs d’ondes entre le rouge et le bleu et…
Billy spécialement en salopette écossaise avec casquette assortie et crayon derrière l’oreille : But… I don’t see the link with…
Bon, peu importe! Pourrais-tu enlever ces projecteurs de la scène ?
Well… Sure I could. But we won’t see anything after that.
*Découragée* Bon, tant pis… Laisse courir…
Donc, brusquement, tout s’éteint et des projecteurs inondent la scène, formant un disque blanc en son centre, et Merry et Frodon sortent du rideau, après avoir longtemps cherché ladite sortie si l’on en croit les allées et venues des deux bosses contre le tissu rouge.
Les deux Hobbits débarquent donc, tout ravis, eux aussi dans des salopettes respectivement jaune et bleue, saluent le public, puis s’avancent vers le micro.

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINH !!!!!!!!!
OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINH !!!!!!!!!

Sacré bleu ! Mais qu’est-ce qui se passe ?
*catastrophé* On… on… On arrive pas à atteindre le microoooo !!!!
-_-‘ Billy… … Billy… ?
… Hum.Yes Miss.
Ne me dis pas que le fait que les artistes appartiennent à la race supérieure halfeline ne t’a même pas effleuré l’ersatz d’esprit au moment où tu as installé le microphone.
I won’t say it, Miss.
Billy. Aurais-tu l’obligeance la plus extrême d’aller abaisser le microphone pour les artistes, s’il te plait ?
Sure Miss.
Billy ?
Yes ?
Tu devrais faire plus attention aux endroits où tu t’assois. Tu as l’inscription « TREES » marquée en lettres capitales sur le derrière de ta salopette. Je te signale que c’est moi qui paie les uniformes.
… Yes Miss.
Allez, va.
*soupir *
Bon, une fois le micro placée à hauteur respectable. Les deux Hobbits commencent leur petit speech.
Heu… Bonsoir à tous. Alors heu…
On va vous chanter une chanson…
Qui parle de nos amoureux à nous !
*petits ricanements*
Parce qu’en fait Half les aime bien aussi et pis… elle a réussi à s’engueuler cet après-midi avec sa grand-mère homophobe tout ça parce qu’elle, Half, elle trouvait pas le fils d’Yves Montand beau garçon même que tout le monde dit que c’est un beau garçon et…
Frodon ? Je crois que ça tout le monde s’en fout, tu sais…
Vi mais enfin, bref, pour faire court : on voulait dire qu’on s’en fout des opinions des autres, parce qu’on a les nôtres et que ça nous suffit largement d’abord !
J’approuve!
Et que c’est pas parce qu’on suis pas le troupeau qu’on n’a pas raison de ne pas le faire !
Voilà.
Et pis vous êtes tous une bande de c*miiiiiiip* ! MTV, C’EST NUL !!!!
Oui, oui, bon… Frodon, je crois qu’ils ont compris.
Billy, merci pour ta présence d’esprit concernant la censure, cette fois… -_-‘
Thank you, Miss.


*petite musique jouée à l’accordéon par un orque*


J'avais rêvé d'avoir un hooomme,
Un vrai de vrai, bien balancé,

Mais je suis chipé pour la pooomme
D'un avorton, complet'ment j'té.

Ce n'est pas un Apollon mon Juuuleuh,
Il n'est pas taillé comme un Hercuuuleuh.

*Les deux Hobbits se prennent par les épaules pour finir en choeur*
Malgré qu'il ait bien des défauts,
C'est lui que j'ai dans la peau !


*Les Hobbits commencent à sautiller un peu partout avec le micro*
Tel qu'il est, il me plaît,
Il me fait de l'effet,
Et je l'AAAimeuh !
C'est un vrai gringalet,
Aussi laid qu'un navet,
Mais je l'AAAimeuh !
Il est schizo,
Du coté ciboulot,

Mais ça m'est bien égal,
Qu'il ait l'air anormal.


*Par un grand mystère, les deux chanteurs semblent rebondir aussi facilement que sur un trampoline et tressautent de plus belle*
Son p’tit nez est pointé,
Ses quinquets sont enflés,
C'est un fait que tel qu'il est,
Il me plaît !


{instrumental} (Durant lequel Billy est obligé d’intervenir et de ramener les Hobbits en position plus constante du fait de l’augmentation soudaine des vomissements dans le public. Evidemment, les Hobbits prennent ça pour un jeu et courent plus encore dans tous les sens sur l’estrade pour tenter d’échapper au pauvre ingénieur de scène.)

Il ne port' sur lui qu’un pagne usé
Mais c’est pratique, l’œil peut s’rincer.

Quand il est tout nu ça fait drôle,
Il est si frêle, mon p’tit bout d'môme.

Il a à peine trois poils sur la crâââneuh,
Mais il en a plein sur les panaaareuh.
Et celui qu'il a dans la main,
C'est pas du poil c'est du crin !


*Billy se voit obligé de tenir les deux interprètes par la main pour les empêcher d’envahir à nouveau la scène avec leurs bonds, et du coup tous deux se mettent à danser autour de lui et à le faire tourner comme la pauvre victime qu’il est.*
Tel qu'il est, il me plaît,
Il me fait de l'effet,
Et je l'AAAimeuh !
C'est un vrai gringalet,
Aussi laid qu'un navet,
Mais je l'AAAimeuh !
L’est étourdi,
Côté présence d’esprit,

Mais ça m'est bien tégal,
Qu'il ait l'air pas banal.


*Pour finir, Billy s’effondre et les Hobbits continuent à sautiller autour de son corps au bord du malaise.*
Son p’tit nez est pointé,
Ses quinquets sont enflés,
C'est un fait que tel qu'il est,
Il me plaît !


*Frodon et Merry viennent se replacer au centre, décidés à faire l’effort de ne pas bouger pendant un couplet.*
L’honnêt’té pour lui c'est la chose
La plus sacrée, il y touche pas.

Pour tenir le coup il se dose,
De boustifaille, aux sept repas.

Ce qui n'est pas marrant c'est qu'il ronfle,
On dirait un pneu qui se dégonfle.

Et quand il faut se bagarrer,
Il est encore dégonflé.


*Les deux Hobbits se regardent avec un petit air malicieux*
Mais tel qu'il est, il me plaît,
Il me fait de l'effet,
Et je l'AAAimeuh !
C'est un vrai gringalet,
Aussi laid qu'un navet,
Mais je l'AAAimeuh !
Il est bancal,
Du côté cérébral,
Mais ça m'est bien zégal,
Qu'il ait l'air si spécial !


Son p’tit nez est pointé,
Ses quinquets sont enflés,
C'est un fait que tel qu'il est,
Il me plaît !



*Tonnerre d’applaudissement. Frodon et Merry vont relever Billy pour saluer le public, avant de s’enfuir en courant dans les coulisses poursuivis par un Gollum et un Pippin armés d’énormes poissons menaçants. Billy retombe par terre.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tel qu'il est. Réécriture particulièrement délire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça vous dirait un délire d'écriture sur les légumes ?
» Jostein Gaarder
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 5 : Les fics...Parce que la catharsis des unes fait le rêve des autres! :: Rimailles en pagaille :: On la r'fait!-
Sauter vers: