fanfictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le labyrinthe de Pan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gred
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1330
Date de naissance : 16/08/1981
Age : 36
Emploi : Chasseuse de doudoux

MessageSujet: Le labyrinthe de Pan   Lun 13 Nov - 22:42

Hello chères confrères!

J'viens ici vous parler du dernier film que nous sommes allés voir KatSou, Lune et moi. Il s'agit donc de "El laberinto del Fauno" ou "Le labyrinthe de Pan" pour les non-hispanophones, de Guillermo del Toro.

L'histoire: Durant l'Espagne Franquiste (en 1944), une petite fille, Ofélia, et sa maman enceinte rejoigne le deuxième mari de cette dernière qui est capitaine de l'armée franquiste. Le Capitaine Vidal est en poste dans un vieux moulin au milieu d'une forêt pour traquer une poignée de résistants "rouges" qui s'y cachent. Ofélia va vite faire la connaissance, en parcourant un labyrinthe près du moulin, d'un monde étrange et imaginaire, parallèle au monde des humains, dont elle serait la princesse perdue.

Ca commence bien ce petit conte de fée... mais plus ça va et plus on ne peut retenir nos rictus de dégoût et nos petits hoquets de peur... Gosh, qu'est-ce que c'est violent... *comprends mieux pourquoi il est interdit au moins de 12 ans d'un coup*

C'est bien dans la lignée des anciens contes de fée non édulcorés cruels et violents. Le monde des fées n'est pas si féérique que ça et peut être très violent, à l'image de celui des humains, parce que le Capitaine n'est pas un homme doux, loin de là et il ne vaut mieux pas être ni un vieux pris à chasser dans la forêt, ni un prisonnier "rouge" ou un quelconque traîte aux yeux de cet homme!

Bon, on pourrait penser que je n'ai pas aimé mais c'est faux. Ce film fait pousser des petits cris dégoûtés mais on entre totalement dans l'histoire, aussi fascinés qu'Ofélia. Les effets spéciaux sont très réussis et le décor est superbe. Les personnages sont ou attachants ou odieux et on se demande comment tout ça va finir...

Je le conseille vraiment parce qu'il mérite d'être vu (revu, je ne sais pas ou en fermant encore les yeux sur certains passages *frissone en repensant à l'aiguille*)

Autre bonus: les acteurs! Moi qui n'était pas fan de Sergi Lopez, je l'ai beaucoup aimé. La jeune actrice qui joue Ofélia est non seulement très mignonne mais joue très bien. Son jeu est très "vraie", ça semble naturel et pas calculé comme celui des enfants prodiges d'Hollywood et j'ai apprécié l'actrice qui interprète Mercedes.
Pour précision, ce film ayant été réalisé par un réalisateur méxicain, les acteurs sont tous hispanophones, la VO étant en espagnol.

Donc, allez le voir si vous le pouvez mais évitez peut-être de vous prévoir un mcdo par la suite... Razz

Voici la fiche allociné pour plus d'info: El Laberinto del Fauno

Poutoux.
Gred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gredoune.livejournal.com/
KatSou
Serpentine scintillante
avatar

Nombre de messages : 199
Date de naissance : 08/02/1985
Age : 32

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Jeu 16 Nov - 23:50

Evitez-le même avant, si possible, le McDo ^^

Gosh, j'aurais mis le temps à le commenter ce film, tant je l'ai ruminé cette semaine. Il y a longtemps qu'un film ne m'avait pas retourné les tripes de cette façon, autant pour l'émotion vive qu'il cause que pour un certain dégoût, pour ma part! Et ne croyez pas que je n'ai pas aimé ce film. En fait, plus j'y repense, et plus je me rends compte que je l'ai vraiment apprécié. Mais il m'aura tout de même fallu le temps. ^^

Del Toro a mis tous les ingrédients dans son chaudron pour que le film soit remarquable. Tout y est : l'histoire, aussi belle que cruelle, ne nous lâche pas un seul instant; les acteurs, d'un naturel époustoufflant; les personnages d'une grande richesse (la bizarrerie du Faune est assez caractéristique je trouve) ; les décors, aussi somptueux qu'inquiétants (rappelant un peu la touche Burton); et une musique qui donne le frisson (je précise ce point entant que grande amatrice de BO, et persuadée que ça pèse beaucoup dans le charisme d'un film).

D'ailleurs, pour en revenir aux acteurs, je ne peux que m'incliner bien bas devant un Sergi Lopez plus ignoble que jamais sur le fil de son rasoir, n'est ce pas ;)! L'interprétation de la petit Ivana Baquero (Ofelia) est aussi sublime, ainsi que l'actrice interprétant Mercedes.
Et puis, on retrouve cette petite touche espagnole très reconnaissable qui ajoute de la crédibilité au film, même au coeur de la féerie.

Ah, oui! Je suis conquise, bien que je réfléchirai quand l'occasion de le remater se présentera. Mais il faut bien dire que l'histoire de cette gosse qui refuse la réalité adulte et abominable du franquisme ravive ce petit morceau d'espoir perdu qu'on avait pourtant si bien connu, fut un temps. De plus, Del Toro nous montre le monde de la féerie tout nu, sans les artifices sucrés-paillettes hollywoodiens qu'on est habitué à voir avec la fée Clochette. Comme l'a dit Gred, le monde floklorique des elfes et des fées est relativement cruel et tentateur, en vérité...
Bref, je pense que ce film est une petite perle de larmes et de sang à ne pas louper!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 30
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Sam 18 Nov - 18:25

Eh bien! Vos commentaires m'ont donné sacrément envie de voir ce "petit bijou" apparemment. J'y vais demain si tout va bien, je vous en redonnerai des nouvelles! Wink

Merci en tout cas de prendre le temps de faire des petits articles sur les films que vous avez aimés ou qui vous ont marquées!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinec
Lilitu à la lanterne
avatar

Nombre de messages : 842
Date de naissance : 27/01/1988
Age : 29
Localisation : Sur les genoux de Misha, Pocket!Moriarty entre les mains.
Emploi : Cameraman pour Troy&Abed in the Morning!

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Mar 28 Nov - 15:10

Bon, j'y vais cet aprem... ^^ (ce message est inutile mais j'aime bien poster ici ^^).
A plus tard pour les impressions Smile

edit :
Fidèle au poste, je suis de retour ^^ Pouah !
Autant c'est trop beau, tout ça... Autant arg, je me suis cachée derrière mon pull quelque fois, j'avoue. Apparement, quand nous avons un film en commun de votre initiative, faut que ce soit un truc qui fait peur ^^ Enfin, pas qu'il fasse peur mais c'est vrai que c'est douloureux à regarder.
L'aiguille ? SpoilerLa scène où il se recoud ? ^^''
Enfin, au moins, après vous avoir lues, il y a quelques passages que je n'ai même pas essayé de regarder autrement qu'entre mes doigts. A part la première scène "~" qui surprend.
Brefle, pas non plus accrochage énorme, mais j'ai apprécié Very Happy

*n'essaie pas de se relire*
A plus tard pour de nouveaux épisodes ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 30
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Dim 3 Déc - 14:19

*mignote sur le récit de Pinec*

Bon, finalement je pense qu'il est superflu de rédiger une nouvelle critique: vous avez vraiment tout dit dans les vôtres Gredou et Katsou (admirables, d'ailleurs! On y trouve vraiment tout ce qui fait l'intérêt du film Smile).
En revanche, si ça vous dit, je partirais bien dans des petites discut' autour du film!

Alors, pour commencer: comment avez-vous pris le fond de l'aventure en définitive? Une véritable histoire de conte de fées où on ne masquerait pas la réalité, ou un délire onirique de la petite (beaucoup d'éléments se rapportent vraiment au fonctionnement du rêve)?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KatSou
Serpentine scintillante
avatar

Nombre de messages : 199
Date de naissance : 08/02/1985
Age : 32

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Lun 4 Déc - 2:41

*teste la nouvelle fonction "réponse rapide"*

Ah oui, ah oui! Causons braves gens! ;) Même si je n'ai pas vraiment le temps de m'attarder (c'est que j'ai de la "chair à lecture" hobbitienne à terminer!), je ne vais pas louper le coche.

Avant tout, je suggère aux lecteurs n'ayant pas vu le film de ne pas lire ce qui suit! J'ai une flemme monstrueuse de coller un post entier en caractères minuscules parce qu'il contient quelques éléments de spoilier. Vous êtes prevenus!


--> Il est vrai que tout se mélange dans ce film. Avec Gred et Lune, on avait débattu un peu pour savoir si l'histoire est à prendre telle qu'elle nous est contée, ou si tout cette féerie provient de l'imagination de la gamine.
Je pense que l'interprètation est libre, bien qu'on aurait tendance à penser qu'Ofelia aurait tout rêvé.
Mais alors, comment expliquer que Mercedes retrouve une chambre vide avec une petite porte dessinée à la craie sur le mur, vers la fin du film? Et la mandragore *n'a pas la moindre idée de l'orthographe... d'ailleurs*? Elle rapporte tout de même des objets concrets de ses petites péripeties (même si la mandragore ne peut très bien n'être qu'une vulgaire racine, et la guérison provisoire de la maman, le fruit du hasard).
Moi, je ne vais pas cacher que je n'ai pas pensé un seul instant, pendant le film, que l'aventure de la môme pouvait être fausse, jusqu'au moment où on comprend que le colonel Vidal ne voit pas le faune dans le labyrinthe. C'est seulement à ce moment que le doute s'est installé.
D'ailleurs je pense que je suis tout de même restée dans mes petits nuages de cotons en me cantonnant à cette version ...avec ce doute affreux qui me l'a fait mâchoner pendant plusieurs jours... tout de même :p
Bah oui, c'est sensible une Katsounette! Si j'avais imaginé que le film ressemblerait à ça, je n'y serais sûrement pas allée. Quel dommage, m'auriez-vous dit. ;)

C'est quoi ces fameux éléments se rapportant au fonctionnement du rêve, Half?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Halfeline
Prophète de Lilith
avatar

Nombre de messages : 1973
Date de naissance : 28/08/1987
Age : 30
Localisation : La Comté-Franche

MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   Jeu 28 Déc - 22:49

Un mini-post de rien du tout pour te dire que je n'avais pas oublié ce topic, Katsounette, et qu'on pourra continuer cette conversation de vive voix si cela te sied. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le labyrinthe de Pan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le labyrinthe de Pan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Silverberg Robert - L'homme dans le labyrinthe
» PERCY JACKSON (Tome 4) LA BATAILLE DU LABYRINTHE de Rick Riordan
» le labyrinthe de pan
» [Fantastique/Épouvante] Le labyrinthe de Pan de G. Del Toro
» God Save The Queen et Le Labyrinthe de Morphée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne fringante :: Episode 2 : Le slash oui, mais où ? :: La salle très obscure...-
Sauter vers: